Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Organisé par le Groupe Attijariwafa bank à Casablanca : 500 participants attendus au forum Afrique-développement




Quelque 500 décideurs, opérateurs et investisseurs, venant de 11 pays africains, sont attendus à la 1ère édition du Forum International «Afrique Développement», prévu les 29 et 30 avril à Casablanca. Initié par le groupe Attijariwafa Bank, ce conclave a pour objectif de favoriser le partenariat régional, de promouvoir une nouvelle dynamique d'affaires à l'échelle régionale, d'encourager les échanges au niveau des dirigeants et de renforcer la coopération sud-sud, selon Mohamed Kettani, PDG du groupe. Cette initiative s'inscrit dans la suite du Forum Maghreb Développement, qui est à sa 3ème édition, et offre l'opportunité aux opérateurs d'explorer les opportunités d'affaires et de co-investissement, mais aussi de se connaître et de dialoguer, a-t-il précisé, lors d’un point de presse tenu la semaine dernière.
"Quelles opportunités de développement et d'investissement en Afrique dans un contexte de sortie de crise", est le thème générique de ce forum, qui réunira les intervenants dans les secteurs de la chimie, parachimie et pharmacie, des industries mécaniques, métallurgiques et électriques, de l'agro-industrie, du bâtiment et travaux publics, des fournitures et équipements industriels, de l'habitat et immobilier, des transports et logistique et des TIC._
Outre des rencontres B2B, trois panels de discussions seront initiés autour du "cadre réglementaire et protection des investissements", "Transport et logistique" et "Financement des investissements". En marge de ce forum, qui s'inscrit dans une démarche de promotion des investissements et du commerce sud-sud, des trophées seront remis à trois entreprises, qui se sont distinguées par leur contribution au développement des échanges et des investissements intra-africains.
Pour rappel, le groupe Attijariwafa bank est présent dans une dizaine de pays africains où il œuvre pour le développement de la bancarisation, la création de synergies entre les opérateurs économiques de la région et la poursuite de l'action citoyenne à travers la promotion de l'art, de la culture et du développement durable.
La première banque privée du royaume a mis sur pied une stratégie de développement régional à même de lui permettre de devenir un acteur bancaire et financier intégré et de référence à l'échelle africaine. Pour son P-DG, M. Kettani, la banque marocaine veut apporter sa contribution active à l'effort de bancarisation des populations, de proposer des solutions innovantes de soutien aux PME et de réaliser une participation significative au financement de projets d'infrastructure.

Libé
Mardi 20 Avril 2010

Lu 439 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs