Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Organisation d’un atelier de sensibilisation des ONG marocaines : Le singe magot en vedette américaine à Rabat




Organisation d’un atelier de sensibilisation des ONG marocaines : Le singe magot en vedette américaine à Rabat
Dans le cadre du projet « Réhabilitation des conditions de conservation du singe magot du Maroc dans la région du Moyen Atlas et de lutte contre le braconnage et le commerce illégal », WWF Programme méditerranéen et SSN (Species Survival Network) en collaboration avec le HCEFLCD organisent un atelier de sensibilisation des organisations non-gouvernementales marocaines sur le commerce illicite et la conservation du singe magot, et ce les 12 et les 13 octobre courant à Rabat
Selon ses initiateurs, cet atelier vise à sensibiliser les ONG marocaines actives dans le domaine de la conservation de l’environnement et de la faune sauvage, sur le contexte de la conservation et du commerce illicite des singes magot au Maroc ; réunir et partager les connaissances sur les activités et les projets que les ONG marocaines mènent sur la sensibilisation et la conservation de cette catégorie de singes au Maroc ; sensibiliser les ONG marocaines sur la menace constituée par le commerce illicite des primates pour la préservation de cette espèce  et évaluer la possibilité de créer un réseau des ONG pour leur sauvegarde.  Une dizaine d’associations de différentes régions du Maroc sont invitées à participer aux travaux de cet atelier organisé dans le cadre du projet « Réhabilitation des conditions de conservation du singe magot du Maroc dans la région du Moyen Atlas et lutte contre le braconnage et le commerce illégal »  et qui sera encadré par d’éminentes personnalités du monde de la science concernées par ce thème  relevant de Species Survival Network, WWF et de Morocco Primate Conservation.  Ces ONG sont l’Association Azir pour la gestion intégrée des ressources, l’Association Azilal pour le développement, l’environnement et la communication, l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre, sections d’Ifrane, de Khénifra et de Demnate, l’Association Talassemtane pour l’environnement et le développement, l’Association des amis du Val d'Ifrane, l’Association environnement pour tous, l’Association des guides d’Ifrane, l’Association des amis du parc d’Ifrane (ASSPANIF), et la Société protectrice des animaux et de la nature du Maroc.


MOHAMMED DRIHEM
Vendredi 9 Octobre 2009

Lu 870 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs