Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ordinateur : à consommer avec modération




Douleurs dorsales et gêne oculaire

Ecran et souris font désormais partie de l’univers de nos enfants, avec la bénédiction des parents, pour qui ordinateur rime avec réussite scolaire. Quelques mesures, souvent de simple bon sens, permettent de limiter les effets néfastes des nombreuses heures passées devant l’ordinateur. Les ados s’installent en effet face à leur “ordi” comme devant n’importe quelle table : ils gigotent, se penchent en avant, se tortillent... Des positions qui favorisent les douleurs dans le dos et les épaules.
Nos conseils
Le siège doit être ajusté de manière à ce que le haut de l’écran soit à la hauteur des yeux. Et comporter un dossier sur lequel l’ado peut reposer son dos. Pour éviter aux plus petits d’avoir les jambes ballantes, prévoyez un repose-pieds. A défaut, une pile d’annuaires fera l’affaire. Pour soutenir le bas du dos, pensez au chandail roulé autour de la taille. Votre fils ou votre fille doit, enfin, se dégourdir les jambes régulièrement.

Des risques pour la vision ?

Picotements, vision floue, éblouissements, maux de tête... Le travail sur ordinateur a-t-il réellement des effets néfastes sur la vision ? Il faut savoir que, quand on fixe un écran, on cligne environ cinq fois moins des yeux et on a tendance à les garder écarquillés, donc à exposer davantage nos globes oculaires à l’air. D’où cette sensation de gêne et l’impression d’avoir les yeux secs. Rien de grave, cependant. Il est établi que le travail sur écran ne provoque pas de pathologies oculaires, mais qu’il révèle parfois celles passées inaperçues. En est-il de même pour les enfants et les adolescents ? Aucune étude ne permet de l’affirmer. Il est en tout cas recommandé de renforcer la surveillance de la vue chez les jeunes, compte tenu de la généralisation des activités sur écran, à l’école mais surtout à la maison.

Nos conseils

L’enfant doit faire des pauses, et donc lever les yeux de l’écran régulièrement. S’il éprouve une sensation de sécheresse dans les yeux, il est possible de les hydrater avec des larmes artificielles (un collyre humidificateur de la cornée) ou tout simplement du sérum physiologique. Ces deux types de produits sont vendus dans les pharmacies.

Topsante.com
Jeudi 29 Octobre 2009

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs