Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Opération séduction de la cuisine "made in England"




Opération séduction de la cuisine "made in England"
Nourrir plus de 10.000 athlètes et des centaines de milliers de spectateurs pendant les JO de Londres est une tâche titanesque, mais les organisateurs entendent profiter de l'occasion pour redorer le blason de la cuisine "made in England".
A première vue, la cuisine anglaise, avec ses incontournables -et peu légers- "Fish and chips" (poisson pané accompagné de frites) et "pie and mash" (friand à la viande servi avec de la purée et une sauce au persil) ne paraît pas vraiment adaptée au régime d'un athlète de haut niveau.
Mais les organisateurs n'entendent pas renier les valeurs sûres du patrimoine gastronomique du pays hôte des Jeux d'été.
"La cuisine britannique s'améliore de jour en jour", a assuré récemment la responsable de l'alimentation aux JO, Jan Matthews, sur la BBC. "Nous avons fait tout ce qui était possible pour que ces Jeux soient un festival de la gastronomie britannique".
Et le cosmopolitisme de la cuisine servie dans la capitale britannique devrait aider les plus difficiles à trouver un plat à leur goût. D'autant que dans les six quartiers qui abritent des sites olympiques vivent des habitants originaires de 195 des 204 pays représentés aux JO.
Aux côtés des traditionnels du terroir, porridge ou pommes de terre en robe de chambre farcies, seront ainsi proposés par exemple des curries indiens, des nouilles chinoises ou des pizzas.
Et les fournisseurs locaux seront à l'honneur car, pour répondre aux engagements environnementaux des Jeux, la plupart des produits utilisés proviendront du Royaume-Uni.
"Nous avons fait beaucoup d'efforts pour sélectionner des aliments savoureux et de grande qualité", assure Paul Deighton, directeur exécutif du comité d'organisation.
D'après les estimations, plus de 14 millions de repas devraient être servis durant les Jeux, dans une quarantaine de lieux différents, une opération "sans précédent depuis la seconde guerre mondiale".
Sur ce total, 1,2 million seront consommés par les 10.500 athlètes et les membres des délégations logés dans le village olympique, où 3.000 plats différents seront proposés pendant toute la durée des Jeux.
De la taille d'un terrain de football, la salle à manger du village peut accueillir jusqu'à 5.000 convives à la fois. L'équivalent de la capacité de 880 autobus londoniens à deux étages.
Sur les côtés, quatre zones différentes ont été installées où les athlètes pourront choisir 24h sur 24 entre des spécialités britanniques, européennes, méditerranéennes et afro-caribéennes. Sans compter des mets halal, casher, sans sel ou spécial allergiques.
Au total, les champions pourront engloutir 232 tonnes de pommes de terre, plus de 330 tonnes de fruits et légumes, 100 de viande, 19 d'oeufs, 21 de fromage, 75.000 litres de lait et 25.000 pains.
Certains sportifs, déjà arrivés sur le site, semblent apprécier: "J'aime beaucoup la variété des plats (...) et évidemment, McDonalds", a déclaré l'américain Kerron Clement, double champion du monde de 400 m haies, sur son compte Twitter.
La chaîne de hamburgers, seul fournisseur autorisé à vendre des produits alimentaires sous sa marque pendant les Jeux, espère écouler 50.000 "Big Macs" et 180.000 rations de frites.
Les Britanniques ne sont pas les seuls à vouloir promouvoir leur cuisine à l'occasion des JO. Dans les "maisons nationales" installées à Londres pour servir de vitrines aux pays participants, les gastronomies locales sont à l'honneur.
La "Casa Italia" a ainsi recruté le célèbre chef Massimo Bottura pour vanter les charmes de la cuisine de la péninsule.
Quant au chef danois René Redzepi, dont l'établissement de Copenhague, le "Noma", a été couronné pendant trois ans "meilleur restaurant du monde" par la revue Restaurant, il a décidé d'ouvrir une "succursale olympique" à l'hôtel Claridge.


AFP
Samedi 21 Juillet 2012

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs