Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Onzième édition de la Caravane de l’AGP : Un dépistage au profit des Ouazzanis




Onzième édition de la Caravane de l’AGP  : Un dépistage au profit des Ouazzanis
Et de onze pour la Caravane de l’AGP. A cette occasion,  la caravane médicale «Mère et enfant» a débarqué hier à   Ouezzane et sa région.  Elle y restera jusqu’au 10 mai courant. Dans cette optique, les médecins de l'Association des gynécologues privés du Maroc (AGP) sillonnent actuellement la région et prodiguent des soins et dépistages au profit des habitants. Organisée en partenariat avec les Laboratoires Laprophan, constamment au service de ces caravanes médico-sociales, cette généreuse initiative mobilise, trois jours durant, une vingtaine de gynécologues du secteur privé, quatre pédiatres et deux anatomopathologistes. Ceux-ci se déplacent bénévolement dans différents villages de la région afin d’entamer des consultations gynécologiques et pédiatriques. Ici, «il sera question d’examiner les patientes qui posent un problème en gynécologie,  préalablement triées par les médecins des centres de santé. 1.500 femmes et un millier d’enfants sont concernés par cette initiative», expliquent les organisateurs.
Et d’ajouter : «Les médecins de l’AGP procèderont au dépistage précoce du cancer du col de l’utérus, par le biais de frottis cervico-vaginal. Il est également question de l’examen des seins pour dépister des tumeurs palpables, ainsi que des explorations complémentaires proposées en cas de doute. Les frottis seront réalisés avec lecture sur place ou différés et les échographies pourront être réalisées sur prescription ciblée». 
Tous les cas susceptibles d’être traités bénéficieront gratuitement des médicaments disponibles. Pour cela, plusieurs laboratoires pharmaceutiques ont mis à la disposition de l’AGP des médicaments.  Parmi les laboratoires engagés dans cette initiative, on retient notamment les Laboratoires Laprophan, souvent partenaire officiel de l’opération. Mieux encore, tous les cas exigeant une intervention chirurgicale,  « seront adressés à une structure hospitalière adaptée selon la gravité du cas, avec une fiche de liaison de l’AGP, en coordination avec les médecins des centres de santé», ajoute le communiqué.  Durant le premier jour de cette opération, l’AGP ciblera trois centres de santé, celui d’Al-Massira pour les femmes enceintes, de Moulay Thami pour les consultations gynécologiques et un centre de santé pour enfants. Les deux jours suivants, les activités seront intensifiées. Ainsi la caravane visitera différents villages, situés jusqu’à 40 Km de Ouezzane. On a constitué, dans ce sens, quatre groupes de médecins dans le but de sillonner les localités d’Ounana, Taroua, Benikolla, Sidi Bousbar, Masmouda, Mzefroun, Sidi Ammar El Hadi et Ain Beda.
 

Mounir Adil
Vendredi 8 Mai 2009

Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs