Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Onze, série foot pour ado avec un parfum de rivalité Messi-Ronaldo




Onze, série foot pour ado avec un parfum de rivalité Messi-Ronaldo
Le football, grand oublié des séries télévisées? Disney XD Latinoamerica a décidé d'occuper le terrain et d'exploiter ce filon rare avec une nouvelle série pour adolescents, Onze, dont le héros, Gabo, rêve de devenir footballeur professionnel en Europe. Après le succès planétaire de la telenovela Violetta entre 2012 et 2015, cette série "cible cette fois les garçons", explique Javier Castany, directeur de production chez Disney Channel et Disney XD. "C'est vrai qu'on joue moins sur le côté romantique (que pour Violetta), mais il y a beaucoup de passion dans l'histoire".
Dans les studios Disney de Pilar, près de Buenos Aires, la production a érigé pour les besoins du tournage des terrains de football, un vestiaire, des rues d'Alamo Seco. C'est là que la société américaine avait tourné Violetta.
Mariano Gonzalez, un jeune acteur argentin de 24 ans, campe le personnage de Gabo. Gabo, 16 ans, a été admis dans un prestigieux lycée, l'Institut académique sportif, pépinière de talents pour les Faucons dorés, le meilleur club universitaire, basé à Alamo Seco, petite ville imaginaire quelque part en Amérique latine. Il n'est pas le plus grand, ni le plus costaud, mais il est le joyau du centre de formation.
Il y a du Messi dans le personnage, et pas seulement car il est argentin et porte le numéro 10.
Et il y a aussi du Ronaldo dans celui de Lorenzo, l'autre grand talent du centre de formation, Portugais cette fois, qui voit débarquer Gabo avec jalousie.
"Bien sûr, j'adore Messi, mais même le meilleur acteur du monde ne pourrait pas l'égaler. Je l'observe, simplement. J'ai eu la chance d'avoir une trajectoire dans le football, cela m'a beaucoup aidé pour ce rôle", raconte à l'AFP l'interprète de Gabo.
Comme Martina Stoessel, héroïne de Violetta, Mariano Gonzalez risque de devenir une icône pour les jeunes Européens et Latino-américains, si la série est un succès.
La rivalité entre les deux espoirs, Gabo et Lorenzo, est un des ressorts de cette série de 80 épisodes de 22 minutes, qui sera diffusée en 2017, dans un premier temps en Europe et en Amérique latine. Lors du casting, pour le rôle principal, les producteurs ont cherché un acteur doté de réelles qualités footballistiques.
"Avant le tournage, j'étais aux Etats-Unis, je jouais dans une équipe de première division universitaire, mon rêve depuis l'enfance. Dans mon idée, c'était l'étape avant de devenir professionnel et la perspective d'être recruté par Filadelfia Union, club de la Major League Soccer", confie Mariano Gonzalez. "J'ai dû en faire le deuil, regrette-t-il. L'opportunité de "Onze" s'est présentée et j'ai continué mon chemin dans le foot, comme acteur. Ce destin est génial". Sebastian Athié, un acteur mexicain, incarne Lorenzo. Il est coiffé comme Ronaldo, et adopte les attitudes, la gestuelle de "CR7". Tout le plateau d'acteurs argentins, mexicains, brésiliens joue bien au football. Après la journée de tournage, ils vont taper dans le ballon.
Et quand le réalisateur dit "coupez" pour stopper une prise, les acteurs-joueurs sont souvent frustrés de ne pas poursuivre l'action.

Vendredi 16 Décembre 2016

Lu 591 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs