Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Obama juge le meurtre des trois étudiants musulmans aux Etats-Unis de “brutal et atroce”




Obama juge le meurtre des trois étudiants musulmans aux Etats-Unis de “brutal et atroce”
Le meurtre de trois étudiants américains musulmans, assassinés par un homme hostile aux religions mardi à Chapel Hill, dans le sud-est des Etats-Unis, est "brutal et atroce", a condamné vendredi le président américain Barack Obama.
"Aux Etats-Unis, personne ne devrait jamais être pris pour cible en raison de ce qu'il est, de son apparence ou de sa croyance", a déclaré le président américain dans un communiqué de la Maison Blanche.
C'est la première fois que M. Obama réagit publiquement à ce triple meurtre, dont les motifs sont encore flous.
Par ailleurs, la diplomatie américaine n'a guère apprécié les critiques du président turc Recep Tayyip Erdogan qui avait dénoncé jeudi le silence du président Obama à propos de ce triple meurtre.
En visite officielle au Mexique, le président turc islamo-conservateur avait regretté que "ni Obama ni le secrétaire d'Etat (John) Kerry n'(aient) fait de déclaration".
Interrogée pour savoir si elle "rejetait les critiques" formulées par le chef de l'Etat turc, la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki a répondu "exact", mais sans aller plus loin.
La police n'a pas encore déterminé si les victimes, Yusor Abou-Salha, Razan Abou-Salha et le mari de Yusor, Deah Shaddy Barakat, ont été tuées à cause de leur religion ou suite à une querelle de voisinage.
Dans un communiqué publié vendredi, l'ambassade de Jordanie à Washington a précisé que les soeurs Razan et Yusor Abou-Salha avaient la double nationalité américano-jordanienne.
"Yusor Abou-Salha, 21 ans, a émigré avec sa famille de Jordanie vers les Etats-Unis quand elle avait 6 mois. Sa soeur Razan, 19 ans, est née aux Etats-Unis", explique l'ambassade.
Plusieurs milliers de personnes ont assisté jeudi aux funérailles des trois jeunes gens. 
"Comme nous l'avons vu avec la présence de tant de personnes aux funérailles de ces jeunes Américains, nous formons tous une seule et même famille américaine", a encore indiqué Barack Obama.
L'auteur présumé du triple meurtre, Craig Stephen Hicks, 46 ans, s'est rendu à la police après la fusillade et a été écroué. Il est poursuivi pour assassinat et risque la peine de mort ou la prison à perpétuité.
Le FBI, police fédérale, a annoncé qu'il allait aussi enquêter.
 

AFP
Lundi 16 Février 2015

Lu 397 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs