Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Obama dévoile son plan contre les armes


Un contrôle de la circulation des armes
s’impose



Obama dévoile son plan contre les armes
Le président des Etats-Unis Barack Obama a présenté mercredi un ambitieux plan de lutte contre la violence due aux armes, signant des mesures réglementaires et exhortant le Congrès à faire évoluer la législation, un peu plus d'un mois après le massacre d'écoliers à Newtown.
"Nous ne pouvons plus retarder" une action sur le contrôle de la circulation des armes, a affirmé M. Obama à la Maison Blanche, face à des familles des victimes de la tuerie de l'école primaire Sandy Hook et des enfants lui ayant écrit après ce drame.
"Le Congrès doit agir. Le Congrès doit agir rapidement", a assuré M. Obama, appelant en particulier les élus à interdire les armes d'assaut et les chargeurs de plus de dix balles et promettant de mettre tout son poids dans la balance pour y parvenir.
Il a toutefois concédé que faire progresser ce dossier "sera difficile", vu l'opposition de certains élus à toute mesure semblant empiéter sur le deuxième amendement de la Constitution qui garantit aux Américains le droit de porter des armes, et dont la réaction hostile n'a pas tardé.
Le sénateur de Floride (sud-est) Marco Rubio, étoile montante du parti républicain, a en particulier affirmé que "les armes ne sont pas le problème. Les criminels (...) et les malades mentaux susceptibles de violence le sont".
De son côté, le puissant lobby des armes à feu, la National Rifle Association (NRA) a jugé inadéquates les mesures annoncées mercredi: "S'attaquer aux armes et ignorer les enfants n'est pas la solution face à la crise à laquelle nous sommes confrontés".
Le maire indépendant de New York Michael Bloomberg, partisan de longue date d'un contrôle strict de la circulation des armes, s'est en revanche dit "encouragé" par les mesures annoncées par M. Obama, et a exhorté le Congrès à "saisir cette occasion, défendre nos enfants, nos collectivités et nos policiers".

Libé
Vendredi 18 Janvier 2013

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs