Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

OCK- WAF: 0 -1 : Les Khouribguis s’emmêlent les pinceaux




Pour le compte de la 14ème journée du championnat Elite 1, l’Olympique de Khouribga a accueilli le Wydad de Fès. L’OCK qui alterne le bon et le moins bon, a perdu encore une fois devant son public.
La rencontre n’a pas drainé beaucoup de spectateurs. Ainsi, seuls 600 mordus de la balle ronde ont bravé le froid glacial, ce jour-là, pour se déplacer et assister à un match médiocre, voire ennuyeux, surtout en première mi temps qui s’est soldée par la victoire étriquée des visiteurs sur le score de un but à zéro. Un véritable exploit, puisque le WAF, lanterne rouge, a remporté sa première victoire à l’extérieur.
La partie a débuté lentement et n’a jamais atteint les sommets. En effet, les visiteurs très organisés en défense autour du gardien Borkadi ont réussi à neutraliser les rares actions des locaux en se cantonnant dans leur zone et en se contentant de contre-attaques menées par le seul joueur en pointe, à savoir El Maziny. Privés d’un meneur de jeu, d’un véritable maestro, les Phosphatiers ont essayé d’imposer leur rythme en monopolisant le ballon en milieu du terrain afin de surprendre le keeper fassi par des tirs de loin. A la 45’, et suite à un coup franc, bien botté par Lachhab, El Maziny a trompé la vigilance de Mohamadina et a inscrit le seul but de la partie.
Ce but a chamboulé les cartes du coach Louzani qui a procédé à changements qui n’ont pas servi à grand chose. Encouragés par leurs fans, les locaux ont tenté de toutes leurs forces d’égaliser. Ils ont créé de nombreuses occasions, que les attaquants ont raté faute de concentration, à l’instar d’El Baraka qui s’est trouvé face à face avec Borkadi, et au lieu de loger la balle dans les filets, l’a envoyée dans le décor (72’).
 A l’issue de ce match, le coach Rossli du WAF a déclaré : « Mes joueurs se sont bien défendus et étaient toujours à la bonne place pour contrer les attaques des Khouribguis. Ils se sont bien comportés au niveau de la défense. Nous sommes venus à Khouribga pour gagner un point et nous avons glané trois ; je suis vraiment très content surtout que c’est la première victoire de l’équipe loin de ses bases».
Quant à son homologue Louzani, il a dit : «Je pense que mes éléments souffrent d’un blocage psychologique, ils jouent bien à l’extérieur, mais devant leur public, ils trébuchent et n’arrivent pas à entrer vraiment dans le match. Ils jouent sans âme. Nous essayerons d’y remédier afin de mettre toutes les chances de notre côté en vue des prochaines échéances».

Chouaib Sahnoun
Mardi 3 Janvier 2012

Lu 552 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs