Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nuits du Ramadan : La fusion de “Gabacho Maroc” enflamme la scène de Dar Souiri à Essaouira




Nuits du Ramadan : La fusion de “Gabacho Maroc” enflamme la scène de Dar Souiri à Essaouira
Le groupe musical "Gabacho Maroc" en tournée dans le Royaume, a animé mardi soir, au centre culturel Dar Souiri à Essaouira, un concert sous le signe du dialogue entre les instruments occidentaux, africains et orientaux. Cette formation basée en France et composée de huit musiciens français, marocains et algériens menés par le chant et le guembri de Hamid Moumen, a enflammé la scène de Dar Souiri devant un public assoiffé de la diversité culturelle pendant ces nuits ramadanesques.
De l'Espagne au Maroc en passant par la France, les huit musiciens enrichissent leur musique de leurs cultures, en offrant un métissage réussi et une joyeuse communion. Empruntant autant à la world qu'au jazz, ou au traditionnel gnaoui, leur répertoire est coloré, festif et raffiné. "Gabacho Maroc" s’est également produit à Meknès (02 juin), Kénitra (03 juin) et Marrakech (04 juin). Il prévoit une tournée à partir du 24 juin en France et au Canada.
Dans une déclaration à la MAP, le fondateur du groupe, Vincent Thomas, a exprimé sa joie de se produire pour la 15è fois au Maroc, ajoutant que "le public marocain est chaleureux et offre beaucoup d’énergie aux musiciens". Revenant sur le début de la création de ce groupe, l'artiste a indiqué que la musique gnaoua a été une véritable révélation pour lui, ce qui l’a incité à créer un groupe avec des musiciens jdidis, dont il s’est séparé en raison des complications d’obtention de visas pour l’Europe.
Par la suite, il a formé un deuxième groupe avec des musiciens français, marocains et algériens installés en France. En seulement 4 ans d’existence, la fusion de Gabacho Maroc a enflammé les scènes de plus d’une centaine de festivals en Europe, Afrique, Amérique du Sud et Asie. Nommé aux Awards de la musique africaine en 2015, le groupe prépare actuellement son nouvel album "Tawassol", (communication) dont la sortie est prévue en France début 2018.
Un projet aux horizons infinis, qui ravive le terme de fusion. Par ailleurs, la soirée musicale a été organisée dans le cadre des Nuits de Ramadan initiées par l’Association Essaouira Mogador en partenariat avec l’Institut français d’Essaouira.

Samedi 10 Juin 2017

Lu 724 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs