Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelles bisbilles autour des cahiers des charges de la SNRT et de 2M

Les PME exclues des appels d’offres




Nouvelles bisbilles autour des cahiers des charges de la SNRT et de 2M
Qu’en est-il des nouveaux cahiers des charges de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) et de la Soread-2M chers à Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement ? Selon ce dernier, cette année a enregistré la présentation de neuf  appels d’offres dont deux concernant des programmes de flux (magazines, actualité...).  Mieux, la mise en œuvre de ces cahiers des charges a permis l’établissement de procédures transparentes et publiques, une rationalisation des dépenses et la protection des droits des personnes œuvrant dans le secteur, a-t-il déclaré avant-hier à la Chambre de représentants. 
Une enthousiasme que ne semble pas partager Toufik Nadir, vice-président de l’Association des critiques du secteur audiovisuel (ACAV).  Selon lui, le nouveau dispositif peine à se frayer  un chemin. « On est encore loin du compte car si le gouvernement a pu gagner l’enjeu de la gouvernance en élaborant de nouveaux cahiers des charges permettant l’égalité entre l’ensemble des producteurs, il n’en demeure pas moins que la réalité de la mise en œuvre de ces cahiers est bien autre», nous a-t-il indiqué. 
D’après lui, le nouveau dispositif n’a fait que maintenir une situation existante comme en témoigne le monopole de plusieurs sociétés de production accusées dans le passé de bénéficier illégalement des appels d’offres. « Plusieurs sociétés de production sont exclues aujourd’hui  de ces appels d’offres puisque les critères de choix sont contraignants notamment pour les PME qui peinent à respecter les normes de référence et celui des cautions exigées par l’administration de la SNRT et de Soread-2M», nous a-t-il expliqué avant d’ajouter que de nombreuses sociétés ont mis la clé sous le paillasson dernièrement à cause de cette exclusion. Une réalité que confirme le ministre de tutelle, lui-même, en déclarant qu’aucune PME ne s’affiche sur la liste des adjudicateurs des appels d’offre pour cette année.
La mise en œuvre du contrat-programme a été également critiquée par le vice-président de l’ACAV. D’après lui, l’application de ce dispositif traîne encore alors que le département d’El Khalfi  s’est engagé à le faire en juin dernier. Une situation qui ne semble pas gêner le ministre de la Communication qui a révélé que les négociations concernant ce contrat sont en cours et que les réunions entre son département, le ministère des Finances et la SNRT se poursuivent hebdomadairement  pour aboutir à la signature prochaine de ce dispositif. Mais, en attendant, c’est au spectateur marocain de payer le prix fort, estime notre source, puisqu’il est appelé à voir et à revoir malgré lui des grilles de programmes plusieurs fois diffusées. « Il y a un déséquilibre dans l’application des cahiers des charges du à l’absence d’une démarche participative entre les institutions publiques et le ministère de la Communication. Un déséquilibre qui doit être assumé également par  le gouvernement puisque plusieurs de ses composantes siègent au Conseil administratif de la SNRT », nous a précisé notre source. 
Cette dernière estime qu’une application saine des cahiers des charges passe par un accord entre Fayçal Laaraichi, PDG de la SNRT, et Mustapha El Khalfi. « Il faut que les deux hommes arrivent à trouver un terrain d’entente permettant l’opérationnalisation de ces cahiers des charges ». Mais, il n’y a pas que ces deux hommes, le comité de sélection des programmes est également appelé à jouer son rôle afin que l’ensemble des producteurs puissent bénéficier des appels d’offres sur un pied d’égalité.   

H.B
Vendredi 27 Décembre 2013

Lu 1259 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs