Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle stratégie pour le développement des provinces du Sud : Bonne gouvernance, gestion rationnelle et vision intégrée des priorités




Nouvelle stratégie pour le développement des provinces du Sud : Bonne gouvernance, gestion rationnelle et vision intégrée des priorités
L’activité socioéconomique et son essor dans les régions du Sud ont été à l’ordre du jour dernièrement lors de réunions d’études des différents acteurs concernés par le développement de ces provinces. A Dakhla, une réunion a été tenue au siège de la wilaya d’Oued Eddahab-Lagouira pour le lancement d’une étude qui vise à élaborer une stratégie de développement socioéconomique pour cette région dont l’activité économique reste articulée sur trois secteurs primordiaux, à savoir la pêche maritime, le tourisme et l’agriculture. Ladite étude sera réalisée par un bureau international d’études et de consulting  international Mc Kinsey company. Ce bureau avait déjà réalisé des études similaires au Maroc notamment pour les plans Emergence, Maroc Vert, le plan concernant la logistique, la stratégie pour le secteur de l’artisanat, entre autres. Les objectifs seront de faire un diagnostic de la situation de développement  actuelle afin de définir les atouts et les faiblesses de toute la région et donc de préconiser un programme de développement intégré. Et par conséquent disposer d’une stratégie et d’une vision claire à l’horizon 2020.
L’étude consiste également à élaborer une feuille de route basée sur une approche participative entre les acteurs des différents secteurs de développement et  qui permettrait une intégration qui répond aux attentes, aux aspirations et aux spécificités  de toute  la région. On a convenu également que la référence essentielle retenue pour l’application de cette stratégie  sera l’écoute et la proximité.
A Laâyoune, c’est le même son de cloche. Une réunion semblable, plus élargie, a été tenue par les autorités et tous les acteurs du développement socioéconomique afin de définir les objectifs, les étapes et la méthodologie de travail relatifs à la préparation d'une étude portant sur le programme de développement socioéconomique des provinces du Sud à l'horizon 2020 en général et la région de   Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra en particulier.La nouvelle stratégie ambitionne, selon les organisateurs, de mettre fin aux méthodes dépassées et augure un changement radical des procédés de travail et d'intervention visant à développer ces provinces du Sud.
Le bureau d’études et de consulting aura six mois pour élaborer une stratégie capable de donner  une nouvelle impulsion à un programme de travail intégré de développement socioéconomique des provinces du Sud à l’horizon 2020 et de préciser une vision intégrée des priorités de développement sur la base d’une approche participative des différents acteurs locaux.
Cette étude sera axée sur trois phases, à savoir un diagnostic de l'état des lieux, la mise en place d'une stratégie et l'élaboration d'un plan de sa mise en œuvre. 

KAMAL MOUNTASSIR
Vendredi 17 Juin 2011

Lu 774 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs