Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle déconfiture de l’OCK at home




Encore une défaite cuisante de l’Olympique sur ses bases et devant son public. Pour le compte de la cinquième journée du Botola Pro Maroc Telecom, l’OCK s’est incliné devant l’AS FAR par deux buts à un. Les Phosphatiers ont dominé le match, mais le réalisme a tranché en faveur de l’équipe militaire dont le coach Al Aziz a réussi à infliger la troisième défaite à Lamrini au complexe OCP. Le coach khouribgui a aligné devant l’AS FAR la même formation qui avait disputé le  dernier match. 
Pour ce qui est de la rencontre, ce sont les Khouribguis qui prennent l’initiative et portent le danger dans le camp des visiteurs. Ainsi, El Magri reçoit une balle en profondeur, mais il rate l’occasion face au gardien El Houassli. Les R’batis ripostent sur coup franc qui passe à côté des filets .Les locaux reviennent à la charge et se créent de nombreuses opportunités. En effet, le tir d’El Abboubi rebondit sur la transversale, ainsi que la frappe d’El Magri , le face-à-face de Tighazoui avec le gardien ne change pas le résultat, ni même la balle d’El Abboubi tirée du point du penalty.
Et devant l’impossibilité de scorer, les éléments khouribguis optent pour les tirs de loin, dont la plupart sont mal cadrés ou passent loin des buts d’El Houassli. 
Les Militaires tentent de maîtriser les  Phosphatiers,  tout en procédant par des contre-attaques pour surprendre la défense khouribguie à l’inster de la frappe de Chakir qui passe  juste à côté. 
Au second half, le pressing de l’OCK diminue relativement et il a fallu attendre la 58’ pour que l’Olympique crée la première occasion suite à un tir de Tighazoui repoussé par le portier. L’AS FAR riposte par le biais d’Enaghmi dont la frappe sèche, hors de la surface de réparation, bat El Mouatamid qui ne fait que suivre la balle des yeux au fond des filets.
Ce but chamboule les cartes de Lamrini qui procède à un premier changement ; Mouaatani à la place d’El Abboubi. 
Ce dernier tente de surprendre le gardien en s’infiltrant  par le côté, toutefois sa frappe se perd dans le décor. En revanche, la balle arrêtée exécutée par le défenseur Chakir aurait pu doubler la mise pour les Militaires.
L’OCK cherche l’égalisation par tous les moyens. C’est le cas de Bakayoko mais sa reprise de la tête passe au-dessus des bois. L’arbitre Erahmani ne siffle pas un penalty au profit des Khouribguis après une obstruction de Koumiya en pleine surface de réparation. Par contre, il valide un autre à dix minutes de la fin, en faveur des Militaires, transformé par Chakir. Les carottes sont cuites pour l’Olympique, incapable de déjouer le schéma tactique des visiteurs. A deux minutes de la fin du match, l’OCK bénéficie d’un penalty, transformé par Tighazoui qui réussit à réduire le score.
L’OCK concède ainsi sa troisième défaite at home et la quatrième de la saison.


Chouaib Sahnoun
Mercredi 19 Octobre 2016

Lu 453 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs