Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle crise au sein de l’Exécutif à propos des enseignants stagiaires

Benkirane campe sur ses positions et refuse toute solution au problème qui serait autre que la sienne




Une nouvelle crise vient d’éclater au sein de l’Exécutif. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Bousaid, se sont, en effet, étrillés à propos du dossier des enseignants stagiaires.
La raison : la réponse de ce dernier à la lettre que les groupes parlementaires socialiste et du PAM à la Chambre des conseillers lui ont adressée le 28 mars 2016 et dans laquelle ils lui ont demandé si les procédures techniques et administratives actuelles peuvent permettre à tous les enseignants stagiaires de passer le concours de recrutement au titre de l’année 2016-2017 et si la première promotion pouvait bénéficier des postes budgétaires de l’année 2016 et la seconde de ceux de 2017.
Le ministre de l’Economie et des Finances leur a répondu le 30 mars dernier. Dans sa missive, il leur a affirmé que la réalisation de pareille requête sera possible à condition d’adopter un décret ou un arrêté définissant les conditions et les modalités de passer le concours d’embauche de cette catégorie au titre de l’année scolaire 2016-1017 ainsi que les modalités d’occupation des postes budgétaires dédiés à cette opération au titre de l’année budgétaire de 2016 et 2017.
Ce qui n’a pas été du goût du chef du gouvernement qui a, par communiqué interposé, exprimé son « extrême étonnement »  du contenu et du timing de cette correspondance.
Il a, dans ce sens, qualifié la réponse du ministre d'«initiative individuelle » entreprise sans concertation avec le chef du gouvernement et ajouté qu’elle s'inscrit en faux par rapport à la solution proposée  par le gouvernement concernant le dossier des enseignants stagiaires.
Il a également précisé, dans ce cadre, qu'il n'y a nul besoin de publier un décret ou une décision fixant les conditions et les modalités d'un concours de  recrutement des lauréats des Centres régionaux des métiers de l'éducation et de  la formation au titre de l'année scolaire 2016-2017, comme annoncé dans la correspondance.
«Les deux décrets concernant cette catégorie (enseignants stagiaires)  définissent clairement ces conditions et modalités», a souligné Benkirane.
Il a, par ailleurs, affirmé que le gouvernement a tranché ce dossier en proposant  une solution depuis plusieurs semaines via les canaux officiels, et qui porte  sur un concours en deux étapes.
Le premier concours sera organisé dans le cadre des postes budgétaires  prévus par la loi de Finances 2016, alors que le deuxième le sera dans le cadre des  postes budgétaires qui seront créés en 2017, et ce conformément aux  dispositions constitutionnelles, juridiques et organisationnelles qui encadrent  les concours et la création des postes budgétaires, a tenu à préciser Benkirane en rappelant que ces dispositions stipulent que les postes budgétaires  ne peuvent être créés que dans le cadre de la loi de Finances, qui ne peut être outrepassée par aucun décret ou décision.
Vu que le gouvernement a tranché officiellement et définitivement ce  dossier, le chef du gouvernement a estimé qu' «il n'est pas de droit d'aucun ministre d'agir en dehors de ce cadre quelle qu'en soit la forme», conclut le  communiqué.

M.M
Mardi 5 Avril 2016

Lu 2298 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs