Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvel album de Cheb Kader




Nouvel album de Cheb Kader
Cheb Kader est de plus en plus prolifique, au bonheur de son public très  nombreux. Sa dernière création, un nouvel album qui marque la sortie de cet artiste sollicité partout. "Dima Rai' est le nom du nouvel album qui s'ajoute à un riche répertoire. D'ailleurs, Cheb Kader est le premier à produire le rai beur en France et de ce fait, il reste une figure mythique de ce genre de musique, notamment parmi les jeunes.
Issu d'une famille marocaine, Kader débarque à 11 ans en France. Son père, grand mélomane et flûtiste, exerçait le métier de coiffeur. D'ailleurs, quand le père jouait de la flûte, le petit Kader ne ratait pas l’occasion pour taper sur un tabouret comme percussion. C'est lorsque son père lui offre une guitare qu'il démarre des cours de solfège. Plus tard, il fait la connaissance de jeunes Marocains avec qui il s'initie à la musique gnaoua.
En 1982, Kader décide d'entamer une carrière musicale en exerçant en même temps de petits  boulots et surtout en produisant une première maquette. Il triomphe tôt avant même le foisonnement de la musique rai et devient la première idole des jeunes beurs en France. Il faut dire qu'il exprimait déjà la différence en chantant des compositions rigoureuses. C'est carrément une autre approche du rai qu'on découvre chez Cheb Kader, un rai plus glamour mélange de funk et reggae avec des sonorités traditionnelles. Sa voix simple et sensuelle communique la chaleur des sentiments et des émotions quand il fredonne: '"A la seule évocation de ton nom, mon sang arrête de couler ou encore tu es loin de mes yeux mais si proche de mon cœur et j'ai beau tout donner, tout reste dans mes rêves".
En 1986, il rencontre l'impresario Michel Lévy qui avait lancé une pléiade de jeunes artistes. "J'ai fait ma première expérience en enregistrant une première maquette de rai moderne. Les musiciens étaient comme moi d'origine maghrébine, mais ils partageaient aussi une culture occidentale très développée. Notre cocktail musical a remporté un franc succès à travers tous les concerts", dit-il. Ce style  moderne qui puise sa force de la musique traditionnelle a impressionné beaucoup de gens  du fait qu’on n'entendait pas la musique arabe interprétée de cette façon. Les puristes lui reprochaient d'avoir dénaturé le rai, mais il leur rétorquait: "Si ce n'est pas du rai, cela le deviendra demain".
Avec de puissantes harmonies, des sonorités électriques et des instruments modernes comme les claviers et les synthétiseurs, Kader conjugue l'Orient au futur composé enregistrant deux albums chez Blue Silver en plus d’un troisième intitulé Best of, mélange de sa première cassette et des deux 33 tours. A l’aise sur scène, complice avec ses musiciens, Kader impressionne par son grand talent.   

Libé
Samedi 4 Février 2012

Lu 794 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs