Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveaux kidnappings de jeunes femmes par les milices du Polisario


Maâlouma enlevée à quelques encablures de la localité mauritanienne de Choum



Une nouvelle fois, les milices du Polisario envahissent l’habitat d’une famille sahraouie pour enlever l’un de ses membres. Il n’y a rien de plus aisé que de s’emparer d’une tente en plein désert. Il n’y a ni porte ou fenêtre à défoncer, ni mur à escalader et encore moins de témoin. C’est ce que vient de vivre la famille Takiou Hamda dont la fille n’est autre que Maâlouma qui a vécu pendant plusieurs années au sein de la famille espagnole Souares avant de l’adopter, lui donnant son nom, et de la marier à son fils. Cette jeune femme était venue rendre visite à sa mère biologique malade, dans les environs de Rabouni. Voyant sa mère, toujours malade, elle l’a suivie en plein désert, dans le lieu dit Mijik, zone tampon à quelques encablures de la localité mauritanienne de Choum et que le Polisario qualifie de terre «libérée». C’est dans cet endroit au fin fond de nulle part, que le Polisario avait dépêché un commando pour enlever la jeune femme dans l’intention de la renvoyer dans sa famille adoptive qui n’a cessé de harceler Mohamed Abdelaziz et sa bande menaçant de faire suspendre toute aide humanitaire si la jeune femme n’est pas restituée à son mari et frère adoptif. 
En effet, selon des informations publiées par le site de FORSATIN, la famille Hamda Takiou, voulant éviter tout dérangement de la part des miliciens du Polisario et pour la tranquillité d’une maman malade, avait planté sa tente loin des camps de Tindouf, à plusieurs centaines de kilomètres, dans le lieu dit Mijik que la pluie avait bien arrosé et où le petit troupeau de chèvres de la famille pouvait paître à satiété. Toutefois, ce que la famille ignorait ou avait oublié, c’est qu’à proximité de Mijik, la milice du Polisario avait installé un camp. C’est donc à partir de là que le commando a investi la tente pour enlever la jeune femme, sa mère et sa tente après avoir mis hors d’état de nuire les frères et les différents membres de la famille qui avaient tenté de s’opposer aux envahisseurs.
En route vers Rabouni, les kidnappeurs s’étaient arrêtés, en plein désert mauritanien, à Zouerate à Zaâzaâiate où ils se sont débarrassés de la maman et de la tante pour poursuivre leur route vers Tindouf avec la jeune femme. Heureusement pour les deux femmes abandonnées, un berger se trouvant non loin de là les a aidées à contacter les membres de la famille restés dans les camps de Tindouf pour les avertir du mauvais traitement qu’elles avaient subi et du kidnapping de la jeune femme qui pourrait être expulsée vers l’Espagne. Cette situation rappelle le cas similaire de la jeune femme  Mahjouba qui avait, elle aussi, été enlevée à sa famille biologique pour être restituée à sa famille adoptive après des menaces de la société civile espagnole de suspendre toutes les opérations humanitaires si la femme n’est pas renvoyée en Espagne. Cette affaire, on s’en souvient, avait pendant plusieurs semaines fait la une de la presse ibérique.
Rappelons que Maâlouma était venue, en décembre dernier en compagnie de son père adoptif, José Morales Ortega  qui était reparti en Espagne sans la jeune femme. Une fois chez lui, il a saisi la presse. Thèse confirmée par le rapport de l’ONG Human Right Watch qui avait considéré que la jeune femme, étant adulte, était libre de choisir son lieu de résidence.
Mais la direction du Polisario sous la pressions de la presse, de la société civile et surtout craignent les menaces de suspension des aides, décida de kidnapper et de renvoyer la jeune femme dans sa famille adoptive. Opération que cette direction avait déjà pratiquée dans le cas de l’autre jeune sahraouie, Mahjouba qu’elle avait kidnappée et renvoyée en Espagne pour satisfaire les donateurs espagnols quitte à malmener les pauvres familles des camps victimes de ce marchandage abject auquel les soumet, par cupidité la direction du Polisario.
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 25 Avril 2016

Lu 1698 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs