Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveaux heurts à Al-Qods : L'Autorité palestinienne hausse le ton contre Israël




Nouveaux heurts à Al-Qods : L'Autorité palestinienne hausse le ton contre Israël
Le gouvernement palestinien a promis lundi de "s'opposer à Israël" à la suite de nouveaux heurts qui ont, pour la deuxième journée consécutive, éclaté entre forces israéliennes et manifestants palestiniens à Al-Qods.
Des jeunes ont lancé des pierres en direction de policiers et mis le feu à des cartons et à des poubelles dans les rues de Chouafat, dans les environs de la partie Est de la ville d’Al-Qods occupée, après l'arrestation par les Israéliens d'un adolescent soupçonné d'avoir blessé à l'arme blanche un soldat qui procédait à des contrôles à bord d'un autobus.
Les violences se sont étendues aux abords de Ramallah, en Cisjordanie, où une cinquantaine d'adolescents palestiniens ont, protégés par des camions et autres véhicules, lancé des pierres en direction des soldats israéliens. Ceux-ci, comme l'ont constaté les journalistes, ont riposté avec des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes. Un policier a été blessé par une pierre et sept manifestants ont été arrêtés.  A l'issue d'un conseil des ministres à Ramallah, le gouvernement palestinien du ¨Président Mahmoud Abbas a dit dans un communiqué aux termes particulièrement vifs qu'il n'hésiterait pas à s'opposer à Israël et à ses menées. Le gouvernement fera tout son possible, dans le cadre du droit international, "(...) pour protéger la population et s'opposer à Israël et à ses projets visant à réduire à néant tous les efforts pour établir un Etat palestinien indépendant sur les territoires occupés en 1967, avec Al-Qods pour capitale", lit-on dans ce texte. Ce dernier aussi condamne ce qu'il appelle un plan mis au point par les juifs pour "se livrer à des rites religieux" sur le site abritant la mosquée d'Al Aksa, troisième lieu saint de l'islam. Le gouvernement palestinien invite enfin la communauté internationale à "obliger (Israël) à renoncer à ses tentatives visant à s'emparer d’Al-Qods et à la judaïser". Le gouvernement dirigé par Salam Fayyad a accusé l'Etat sioniste de chercher à empêcher les Palestiniens d'atteindre leur objectif d'avoir un Etat indépendant dans les territoires conquis par Israël en 1967. Dimanche, neuf Palestiniens et deux policiers israéliens ont été légèrement blessés dans des échauffourées à Jérusalem, et une trentaine d'autres ont été blessés dans des incidents du même genre voici une semaine.
La police israélienne a brièvement fermé dimanche l'esplanade des Mosquées à la suite de heurts. Cette esplanade, qui abrite les mosquées d'Al Aksa et du Dôme du rocher, est considérée comme le troisième lieu saint de l'islam après La Mecque et Médine. Aucune violence n'a été constatée lundi sur l'esplanade des Mosquées.


AFP
Mercredi 7 Octobre 2009

Lu 311 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs