Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveaux combats près de la frontière russe au Sud de Donetsk

Porochenko devait rencontrer Poutine hier à Minsk




Nouveaux combats près de la frontière russe  au Sud de Donetsk
Des combats se déroulaient mardi près de la frontière russe dans le secteur côtier de Novoazovsk, au sud du bastion insurgé de Donetsk, où les autorités ukrainiennes ont affirmé la veille avoir stoppé une colonne de blindés venue de Russie.
 Une épaisse fumée était visible au-dessus du secteur de Novoazovsk, une ville côtière de 11.000 habitants sous contrôle loyaliste située au bord de la mer d'Azov, à 12 km à l'ouest de la frontière russe, ont rapporté des journalistes de l'AFP. Des témoins ont également fait état de plusieurs explosions entendues toute la matinée dans les faubourgs est de la ville, en direction de la frontière.
 "Le bombardement de Novoazovsk par les mercenaires russes se poursuit en ce moment. Selon les premières informations, un hôpital est en feu", a confirmé le porte-parole militaire ukrainien, Andriï Lyssenko.
 L'armée ukrainienne avait affirmé lundi avoir stoppé une colonne de "dix chars et deux véhicules blindés de transport de troupes" arborant des drapeaux séparatistes qui venaient de traverser la frontière depuis la Russie, ce que Moscou avait démenti.
 "La Russie tente de créer un nouveau front dans le sud de la région de Donetsk. (...) En ce moment, les militaires ukrainiens renforcent les lignes de défense autour de Novoazovsk", a assuré M. Lyssenko.  Des civils quittaient la ville en voiture mardi, ont rapporté les journalistes de l'AFP. Selon une femme, installée à l'arrière de sa voiture avec ses enfants pendant que son mari scotche une affiche "enfants" sur le pare-brise, les derniers tirs remontent à 11H00 (08H00 GMT). Pour sa part, le président ukrainien Petro Porochenko se rendra à Bruxelles en fin de semaine pour rencontrer des responsables de l'UE, juste avant le sommet extraordinaire des dirigeants européens, a-t-on appris mardi de source européenne.
 M. Porochenko doit être reçu samedi matin par le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, quelques heures avant le début de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement des 28, prévu à 14H00 GMT.
 Il doit aussi s'entretenir vendredi soir avec le président de la Commission européenne sortante, José Manuel Barroso.
 Mais il ne participera pas au sommet européen, convoqué pour pourvoir deux hauts postes de l'UE, celui de chef de la diplomatie pour remplacer à la fin de l'année Catherine Ashton, et celui de président du Conseil pour succéder à M. Van Rompuy.  M. Porochenko avait été invité au sommet européen de juin, au cours duquel avait été formellement signé l'accord d'association entre son pays et l'UE.  Au menu du sommet de samedi, figureront aussi plusieurs crises internationales, au premier rang desquelles le conflit en Ukraine, mais aussi les hostilités à Gaza, qui ont déjà fait plus de 2.000 morts, et la situation en Irak confronté à l'avancée des insurgés de l'Etat islamique (EI).
 Mme Ashton et d'autres membres de la Commission européenne devaient participer mardi à Minsk à une réunion au cours de laquelle devaient se rencontrer le président Porochenko et son homologue russe Vladimir Poutine, en pleine escalade du conflit dans l'est séparatiste de l'Ukraine.
 

AFP
Mercredi 27 Août 2014

Lu 351 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs