Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveau round de négociations Maroc-UE

L’accord de pêche en ligne de mire




Nouveau round de négociations Maroc-UE
Un 6ème round de négociation d’un nouveau protocole à l’accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre le Maroc et l’Union Européenne (UE) est prévu à Rabat du 18 au 19 juillet, annonce un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.
Ce nouveau round permettra aux deux parties d’examiner les possibilités de coopération dans le secteur de la pêche et d’approfondir les questions techniques et financières abordées lors de la dernière réunion tenue au cours du mois de février 2013, précise le ministère.
Il fait suite à la réunion tenue les 11 et 12 février à Rabat et à un quatrième round tenu du 30 janvier au 1er février au siège de la Commission européenne au cours duquel l’accent a été mis essentiellement sur les possibilités de pêche par catégories à pêcher ainsi que sur la contrepartie financière.
Lors des précédents rounds, les experts marocains et européens avaient convenu que le nouveau protocole de partenariat dans le secteur de la pêche doit impérativement garantir la préservation et l’exploitation durable et responsable des ressources halieutiques nationales.
Ils s’étaient également mis d’accord sur l’importance de prendre en compte les intérêts nationaux du Maroc et des professionnels du secteur et de faire en sorte que le nouvel accord contribue d’une manière significative au développement et à la modernisation de la filière de la pêche marocaine.
Les négociateurs avaient, par ailleurs, convenu aussi de partager le reliquat des catégories de produits de la mer sous-exploitées.
Le premier round de négociations entre le Maroc et l’UE, rappelle-t-on, s’était tenu en novembre 2012 à Rabat après une série de réunions exploratoires ayant permis de tracer les contours de ce nouvel accord qui fera suite à celui que le Parlement européen a refusé de proroger le 14 décembre 2011 et qui concédait 119 licences de pêche à la flotte européenne.

Libé
Jeudi 11 Juillet 2013

Lu 699 fois


1.Posté par Magid le 11/07/2013 22:21
L'Europe négocie des accords de pêche avec le Maroc y compris pour que ses navires de pêches opérent dans les provinces sahariennes et par voie de conséquent reconnait implicitement la souveraineté du Maroc sur ses eaux territoriales. Alors comment interpreter le fait que l'Europe se déclare incompétente lorsqu'un de ses membres en l'occurence, l'Espagne, envisage de procéder à des forages pétroliers de manière unilatérale dans les eaux situés entre les îles canaries et le sud marocain?A l'occasion de ces négociations, Le Maroc doit se prévaloir du risque majeure de pollution par des forages pétroliers dans ses eaux territoriales et la menace qu'ils constituent pour son environement et son économie qui dépendent largement de la pêche et du tourisme.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs