Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveau report de l’assemblée générale de la FRMF

Des anomalies dans les listes des deux candidats




Nouveau report de l’assemblée générale de la FRMF
Décidément, c’est une assemblée qui se fait désirer de plus en plus. Mardi en fin de soirée, un communiqué fédéral est tombé pour annoncer un nouveau report de l’AGO de la Fédération Royale marocaine de football, devant au préalable avoir lieu ce vendredi à Skhirat. Une assemblée ajournée d’ici une quinzaine de jours, sauf un autre report qui est fort possible.
Dans son communiqué, la commission chargée d’examiner les listes de candidatures à la présidence de la  FRMF qui s’était réunie mardi au siège de l’instance fédérale à Rabat a «constaté que les deux listes comportent des candidats ne répondant pas aux dispositions de l’article 10 de la loi 30/09 relative à l’Education physique et aux sports». Et d’ajouter que « tenant compte des conclusions de cette commission, la FRMF, en concertation avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, a décidé la non-tenue de l’assemblée générale ordinaire élective à la date  prévue, et la convocation d’une nouvelle assemblée dans les délais statutaires de 15 jours », lit-on dans le communiqué fédéral.
Il convient de rappeler que deux candidats postulent à la présidence de l’appareil fédéral pour succéder à Ali Fassi Fihri : il y a la liste d’Abdelilah El Akram et celle de Faouzi Lakjaâ qui, pris au dépourvu lui aussi, a tenu ce mardi une conférence de presse pour présenter son programme au cas où il serait élu patron de la FRMF.
D’après certaines sources, Abdelilah El Akram avait demandé l’annulation de la liste de Faouzi Lakjaâ où figurait le président du Raja Mohamed Boudrika qui a moins de deux ans à la tête du club des Verts.
Les autres violations se rapportent aux cas de Mohamed Chahbi (liste de Lakjaâ), président de la Ligue de Tadla, qui n’a pas tenu son assemblée générale depuis 2009 et ainsi qu’à Fouad Meskout (liste d’El Akram) qui cumule deux casquettes : la présidence de la Fédération Royale marocaine de lutte et celle de la Confédération africaine de cette même discipline.
Comme nous l’avions annoncé dans nos précédentes éditions, il serait difficile de tenir l’assemblée générale de la FRMF en cette période tant qu’il y a des échéances internationales qui auront lieu au Maroc. Procéder à un remue-ménage de la demeure à quelques semaines du coup d’envoi du Mondial FIFA des clubs prévu en décembre à Agadir et Marrakech serait quelque peu risqué, sachant que le patron de la Commission d’organisation de cet évènement n’est autre que Ali Fassi Fihri, président sortant. Si le Mondial presse, il y a une autre manifestation qu’il faudrait préparer dans de bonnes conditions, en l’occurrence la Coupe d’Afrique des nations qui aura lieu en janvier-février 2015 au Maroc. Il est vrai qu’il reste encore 14 mois, mais en matière d’organisation d’un tournoi de cette envergure, le facteur temps ne plaiderait pas en faveur d’une nouvelle équipe aux commandes de la FRMF qui héritera d’un football où le bon côtoie le pire, et ce depuis belle lurette.

Mohamed Bouarab
Jeudi 24 Octobre 2013

Lu 881 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs