Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveau recueil de la poétesse Siham Bouhlal : Parution à Paris de "Mort à vif"




"Mort à vif" est l'intitulé d'un nouveau recueil de la poétesse et traductrice marocaine Siham Bouhlal, paru récemment aux éditions "Al-Manar" à Paris.
Dans ce recueil, qui s'ouvre sur une partie intitulée "Le livre de Driss", Siham Bouhlal replonge dans les souvenirs qui ont tissé sa vie avec son compagnon, décédé il y a trois ans, et voit présente la mort personnifiée qui se barricadait dans leurs moments, pendant qu'ils étaient occupés à aller vers la vie.
Elle entame avec la mort alors un dialogue violent et révolté et défie la mort au moment même où elle prend conscience qu'elle a effectivement et sans possibilité de retour ravi l'être aimé.
Deux autres parties suivent ensuite où elle essaye d'apaiser la colère et d'ouvrir une lucarne d'espoir, celui-là même que son compagnon, dans ses derniers conseils, voulait pour elle.
La couverture de ce recueil est illustrée de dessins du peintre Mahi Binebine.
Née à Casablanca dans une famille originaire de Fès, Siham Bouhlal est installée en France depuis 25 ans où elle a reçu l'enseignement du poète et médiéviste Jamel-Eddine Bencheikh.
Titulaire d'un doctorat en littérature de l'Université Paris-Sorbonne, elle se consacre à la traduction de textes médiévaux (Le livre de brocart ou la société raffinée de Bagdad au Xe siècle, Connaissance de l'Orient, "Gallimard" 2004) et à la composition et à la traduction de poésies (Printemps des poètes à l'Institut du Monde arabe, 2003 et 2004).
La poétesse, dont son recueil personnel "Poèmes bleus" est paru aux éditions "Tarabuste" en 2005, a participé en 2006 aux côtés de feu Driss Benzekri et Carlos Freire à l'élaboration de l'ouvrage "Amazigh ou voyage dans le temps berbère", paru aux éditions "Hazan" à Paris.
En 2007, elle prend part au séminaire "Femmes marocaines et immigration : les femmes et la création" organisé par le Conseil consultatif des droits de l'Homme (CCDH) et rédige un texte à cette occasion : "La femme créatrice", puis au colloque "Femmes d'ici et d'ailleurs", organisé par le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME, 2008).
Elle a également pris part à de nombreuses rencontres sur la question notamment de l'écriture et l'exil comme elle a rédigé de multiples textes à ce sujet, dont "Ecrivains en déplacement", "Au pays de Molière" et "Nostalgie des mots".
Siham Bouhlal est l'auteur aussi des recueils "La tombe d'épines", paru aux éditions "Al-Manar" à Paris en 2007 avec des illustrations de Diane de Bournazel, "Corps lumière" (Al-Manar, 2008) puis "Le sel de l'amour" rehaussé de dessins de Julius Baltazar en 2009.
Elle a publié également une nouvelle traduction dans le domaine ancien "L'art du commensal ou boire dans la culture arabe" aux éditons Actes Sud, 2009), un livre d'artiste, "Tombeau / Grab", texte bilingue, français/allemand, avec les peintures de Klaus Zylla et un récit "Princesse amazighe", paru en aux éditions "Al Manar", 2009.

MAP
Lundi 24 Mai 2010

Lu 506 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs