Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveau prêt de la Banque mondiale au Maroc

Les multiples sorties à l’international risquent de devenir fatales pour l’économie nationale




Nouveau prêt de la Banque mondiale au Maroc
Les emprunts du gouvernement Benkirane se multiplient à vue d’oeil. A quelques semaines d’intervalle, il en a contracté deux. Le premier est un emprunt obligataire de 750 millions de dollars  et le second est un prêt de 100 millions de dollars en appui aux réformes du système éducatif. Ce dernier prêt fait suite à deux autres et à un don d’un montant global de 369,44 millions de dollars américains.
Si la première opération est censée alléger la pression dont souffre le marché intérieur en raison du creusement du déficit de liquidités, les autres sont destinés à appuyer la compétitivité économique du Royaume, le Plan Maroc Vert et le projet Agriculture solidaire et intégrée.
Ceci étant, une question s’impose :  le Maroc peut-il s’endetter davantage? C’est fort possible au regard du stock de sa dette et sa structure qui laissent penser qu’il subsiste encore une marge de manœuvre à ce propos. En effet, à fin 2012, la dette publique a représenté près de 57% du PIB et la majeure partie de celle-ci est constituée d’emprunts internes (autour de 77%), et de maturités moyennes et longues. Ce qui signifie qu’il y a peu de risque, à court terme, que le Maroc se mette en défaut de paiement. Surtout qu’il continue de jouir de la confiance des marchés financiers internationaux comme en témoignent ses dernières sorties à l’international.
Mais cette «chance» peut, si l’on n’y prend pas garde, devenir un cadeau d’autant plus empoisonné que l’endettement est devenu un moyen de financement du déficit public. Si le gouvernement continue à être tenté par pareilles solutions de facilité, ses multiples sorties pourraient donc devenir fatales et menacer sérieusement la souveraineté financière du pays.

M.Z
Samedi 1 Juin 2013

Lu 992 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs