Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Noureddine Amrabet sur le chemin de Gênes

La page Galatasaray pourrait être bientôt tournée




Noureddine Amrabet sur le chemin de Gênes
Apparemment, le séjour de Noureddine Amrabet à Istanbul risque de tourner court. Sa séparation avec le club de Galatasaray semble imminente, sans omettre qu’elle se dessinait depuis le départ du coach turc Fatih Terim et l’arrivée du technicien italien, Roberto Mancini.
Il est vrai que même avec Fatih Terim Noureddine Amrabat n’avait jamais gagné sa place de titulaire à part entière, mais il était un réserviste de luxe, intégré pratiquement en cours de jeu dans tous les matches disputés par Galatasaray aussi bien en championnat local qu’en Ligue des champions. 
Avec Roberto Mancini, les choses se sont compliquées de plus belle pour l’international marocain qui n’entre plus dans les schémas de l’entraîneur italien qui s’était fait un nom sur la scène européenne après son passage à l’Inter Milan et à Manchester City.
Ne plus faire partie de l’équipe première est la plus terrible de situation que puisse connaître un joueur professionnel de haut niveau. Et l’option idéale reste son transfert vers un autre club et pour le moment l’occasion s’y prête tant que le mercato hivernal n’est pas encore fermé. Si au marché de transferts d’été, Noureddine Amrabet était pressenti en Eridivisie ou en Premier League, la destination actuelle serait pour lui le Calcio. Et c’est le club de Gênes qui a manifesté son intention de s’attacher ses services, mais il y a un hic. Toujours sous contrat avec Galatasaray, le salaire annuel du joueur est d’un million d’euros, rémunération jugée élevée par la formation italienne, à moins qu’un terrain d’entente ne soit trouvé par les deux clubs en question, à savoir le partage du salaire. C’est d’ailleurs la formule utilisée en cas de prêt de joueurs et c’est au club preneur de faire l’effort tant que c’est lui qui profitera des services du joueur.
Le transfert d’Amrabet pour Gênes, le club rival de la Sampdoria où avait évolué durant les années 80 et 90 Roberto Mancini, serait une bonne chose pour lui. Il retrouvera une équipe sans grandes stars où il pourra évoluer comme titulaire dans un championnat italien qui, certes, a perdu ces dernières années en aura, mais qui reste tout de même un concours des plus huppés du Vieux Continent.
Si le transfert de Noureddine Amrabet se concrétise, il serait le deuxième joueur marocain à porter les couleurs de Gênes après l’ex-capitaine du Onze national Houcine Kharja, dont on n’entend plus parler de lui après son incident qatari.
A rappeler qu’Amrabet, 27 printemps, avait débuté sa carrière professionnelle en 2006 avec le club néerlandais de PSV Eindhoven.  Son jeu stylé pourvu d’efficacité et de vivacité a fait de lui l’un des attaquants les plus courtisés, mais il a préféré ne pas se faire griller à ses débuts chez les grosses écuries. Il est allé affûter ses armes du côté de clubs néerlandais de moindre envergure comme FC Omniworld (2006-2007), VVV Venlo (2007-2008).
Vient par la suite l’étape turque avec en premier un passage réussi à Kayserispor (2011-2012) qui lui a ouvert la voie de Galatasaray, club avec lequel il avait remporté en 2013 le championnat local et en 2012 et 2013 la Super Coupe de Turquie.
A noter que la dernière apparition de Noureddine Amrabet avec le Onze national remonte aux phases finales de la CAN 2013, sachant qu’en 2012, il avait été retenu par Pim Verbeek pour disputer avec le Onze olympique les JO d’été de Londres. 

Mohamed Bouarab
Mardi 21 Janvier 2014

Lu 771 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs