Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nour Charif, Tony Gatlif et Layla Ouloui à Nador




Nour Charif, Tony Gatlif et Layla  Ouloui à Nador
Des invités de marque au cinéma de la mémoire commune à Nador. Le public rifain et national aura l’occasion du 5 au 10 mai prochain d’approcher des figures cinématographiques nationales et internationales. L’acteur égyptien Nour Charif, le réalisateur franco-algérien Tony Gatlif, les actrices marocaines Naima Lemcharqui et Asmaa Khamlichi ainsi que la star égyptienne  Layla Ouloui… autant de noms qui seront présents. Toute une ville leur rendra hommage, lors de cette troisième édition du Festival international du cinéma de la mémoire commune.
En cérémonie d’ouverture de cette manifestation, les organisateurs ont prévu de rendre hommage à l’actrice marocaine Naïma Lemcharqui, au philosophe franco-mauricien Khal Torabully, en plus d’un prix d’invité d’honneur décerné à l’acteur égyptien Nour Charif.
La cérémonie de clôture du festival sera un rendez-vous propice pour rendre un vibrant hommage au réalisateur et cinéaste français d’origine algérienne Tony Gatlif, à l’actrice marocaine Asmaa Khamlichi et à la célèbre actrice égyptienne Layla Ouloui. Par ailleurs, la commission de sélection des films devant prendre part à cette troisième édition a reçu plusieurs films en lice, et devrait choisir les films et documentaires sélectionnés pour cette édition. La direction du festival a également décidé d’étendre la palette de ses prix. Les longs métrages sélectionnés entreront ainsi en lice pour remporter le Grand prix «Marchica», les prix de la meilleure réalisation, du meilleur rôle masculin, du meilleur rôle féminin et le prix du public.
Pour ce qui est de la catégorie des documentaires, le festival accorde le Grand prix Driss Benzekri, le prix de la meilleure recherche documentaire, le prix scientifique du Centre et le prix du public.
Concernant le jury, le choix est porté sur l’écrivain Mohamed Achâari, pour présider le jury des longs-métrages en compétition. Alors que la compétition réservée aux films documentaires, pour le Grand prix Driss Benzekri aura pour président le philosophe franco-mauricien Khal Torabully.
Outre les trois cent invités du monde du cinéma, de la culture, de la création et de la pensée, le grand public aura, l’occasion d’approcher des artistes de renom appartenant aux deux rives de la Méditerranée : Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, France et Espagne …, dans l’esprit de créer un véritable carrefour d’échange. 

E.M
Samedi 1 Février 2014

Lu 1900 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs