Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nora Skalli : Le meilleur viendra




Nora Skalli :  Le meilleur viendra
Tous les téléspectateurs connaissent Nora Skalli pour l'avoir vue dans des productions de télévision et des pièces théâtrales. Elle est connue pour avoir interprêté des rôles qui ne lui ont pas encore permis d'exprimer pleinement son talent. Nora Skalli, fait partie des premières promotions de l'ISADAC. Elle semble plus portée vers le théâtre que vers la télévision ou le cinéma.  Mais si cela est une évidence, la plupart des réalisateurs ne voient pas cette actrice autrement que dans des rôles bien déterminés. En général, c'est une fille issue d'une grande famille, souvent l’aînée et donc la plus sage et à cheval sur les valeurs et les principes. Cependant, cette idée qu'on se fait de la comédienne ne lui sied pas, car elle ne lui apporte aucun mérite et la réduit à des rôles uniformes, et simplistes.
Pour elle, c'est le problème des réalisateurs qui doivent, au contraire, savoir puiser dans le talent de l'acteur et mettre en valeur ses qualités artistiques. Qu'un réalisateur soit convaincu que cette actrice est destinée à des rôles bien définis, signifie que ce metteur en scène n’est pas en mesure de chercher de nouveaux talents. D’où l'absence quasi-totale d’une direction artistique chez la plupart des réalisateurs dont certains sont, comme dit Nora, de simples "machines à calculer" et qui nuisent, de ce fait à l'art au Maroc, surtout au cinéma et à la télévision.
Ces frustrations et déceptions finissent toujours par réorienter Nora Skalli vers sa vocation première, le théâtre surtout qu'elle écrit et interprète en même temps. Sa formation à l'ISADAC, son niveau intellectuel et son désir d’exprimer son talent dictent à Nora son envie de retrouver les planches de temps à autre. Et à ce niveau-là, elle a bien réussi. Pour preuve, les pièces théâtrales qu'elle a jouées, qui ont fait l'objet de tournées avec succès. En fait, le thermomètre pour les gens du théâtre, c'est celui de la réaction du public qui permet de juger la valeur d'un travail artistique. Dans les grandes villes, Casablanca et Rabat surtout, la perception risque d’être entachée en l'absence de transparence dans les relations et la prédominance des considérations matérielles.
On reconnaît et on admire ce que fait Nora Skalli au niveau du théâtre, mais l'on aurait aimé la voir dans des films, d’autant plus qu’elle jouit d’un grand potentiel inexploré. 

Abdeslam khatib
Samedi 27 Novembre 2010

Lu 1518 fois


1.Posté par zagoui le 06/08/2013 23:57
nora tu est trop genial dans bnat lala mnana 2

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs