Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nobel : les physiciens primés n'avaient pas 40 ans lors de leur découverte




Les trois astrophysiciens qui ont remporté le prix Nobel de physique 2011 n'avaient pas encore 40 ans lorsqu'ils ont réalisé leur découverte révolutionnaire sur l'expansion de l'univers, en 1998.
Doyen de la bande primée à Stockholm, l'Américain Saul Perlmutter, directeur du Supernova Cosmology Project au Laboratoire national de Berkeley, en Californie, avait 39 ans lorsqu'il a publié ses observations. Né en 1959, il obtient les félicitations de l'Université de Harvard lorsqu'il est diplômé en 1981, avant d'aller faire son doctorat à l'Université de Californie à Berkeley, dont il sort en 1986.
Dix ans plus tard, avant même sa découverte, il est distingué par la Société astronomique américaine. En 2006, il est colauréat du prestigieux Prix Shaw d'astronomie, et partagera l'année suivante le Prix Gruber de Cosmologie avec Brian Schmidt. Né en 1967 dans le Montana, l'Australo-Américain Brian Schmidt a seulement 27 ans lorsqu'il lance la High-z Supernova Search Team, une "dream team" de 20 astrophysiciens des cinq continents qui traquent les supernovae pour mieux remonter à l'origine de l'expansion de l'univers.
Quatre ans plus tard, âgé alors de 31 ans, ce docteur de l'Université de Harvard qui enseigne actuellement à l'Université nationale australienne publie sa découverte, considérée par la revue Science comme la "percée" scientifique de l'année 1998.
Benjamin du trio, Adam Riess effectue un parcours brillant qui mène ce petit génie de l'astronomie du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology) jusqu'à l'Université de Harvard. Il n'y a même pas encore décroché son doctorat qu'il a déjà rejoint l'équipe de Brian Schmidt.
C'est lui qui dirigera l'étude retentissante sur les supernovae, publiée en 1998 sous son nom. Né à Washington en 1969, il n'a donc que 29 ans à l'époque et collectionne depuis lors les prix et les distinctions scientifiques. Dernière en date, la médaille Albert Einstein 2011, qu'il partage avec Saul Perlmutter.
Astronome au Space Telescope Science Institute de Baltimore, Adam Riess enseigne également à l'Université Johns Hopkins de cette ville de l'est des Etats-Unis.
A ce jour, le plus jeune scientifique à avoir reçu le prix Nobel de physique était Lawrence Bragg, âgé de seulement 25 ans lorsqu'il partage la récompense avec son père en 1915. Sa précocité fait également de lui le plus jeune lauréat du Nobel, toutes catégories confondues.
Pour la physique, le doyen des lauréats est Raymond Davis Jr., récompensé du Nobel en 2002 à l'âge de 88 ans.

Libé
Lundi 10 Octobre 2011

Lu 363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs