Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Neymar abandonne à nouveau le Brésil




Neymar abandonne à nouveau le Brésil
Blessure, insultes, exclusion... Neymar, suspendu vendredi pour la fin de la Copa America 2015, va à nouveau abandonner son Brésil en plein milieu d'une grande compétition, un an après sa sortie prématurée lors du Mondial brésilien. 
Cette fois encore, le capitaine brésilien a buté sur la Colombie: exclu contre les Cafeteros mercredi (1-0), il a écopé de quatre matches de suspension. Aventure chilienne terminée pour le buteur auriverde.
L'été dernier, lors du Mondial-2014 au Brésil, la star de la Seleçao s'était blessé aux vertèbres lors d'un violent choc avec Juan Camilo Zuniga en quart de finale. Bilan: une vertèbre fracturée, 40 jours d'arrêt. C'est le début des ennuis pour le Brésil, qui sera ensuite humilié par l'Allemagne en demi-finale (7-1).
Mais en 2015, l'attaquant à la coupe iroquoise ne peut que s'en prendre à lui même. A l'issue de la défaite de mercredi, le joueur de 23 ans a eu une altercation avec plusieurs Colombiens et a fait mine de donner un coup de tête à l'un d'entre eux, Jeison Murillo.
Exclu par l'arbitre et reconduit hâtivement dans les vestiaires par l'encadrement brésilien, Neymar, qui avait fait preuve d'une extrême nervosité et d'une inhabituelle fébrilité sur le terrain, a ensuite insulté l'officiel dans les couloirs du stade.
"Le pire de tout, c'est qu'il a attendu l'arbitre dans le couloir pour l'insulter, ce qui a aggravé son cas et conduit à une sanction plus lourde. C'était un acte agressif qui requérait une punition forte", a expliqué Alberto Lozada, l'un des membres de la commission de discipline, pour justifier la sévérité de la sanction.
La Confédération sud-américaine de football, a en effet réagi avec sévérité: "suspension de quatre matches, incluant la suspension automatique d'un match" assortie d'une "amende de 10.000 dollars". "Cette décision peut faire l'objet d'une procédure en appel", a précisé la Conmebol.
Ce dernier épisode est un coup d'arrêt en pleine montée en puissance au niveau international du meilleur buteur brésilien en activité (45 buts en 64 sélections).
Lors de la Copa America 2011, Neymar, seulement décisif lors d'un match de poule contre le faible Equateur, n'avait pas permis au Brésil, pourtant tenant du titre de se hisser au-delà des quarts de finale. 

Le Brésil réfléchit encore à faire appel
La Fédération brésilienne de football (CBF) réfléchit encore à faire appel de la lourde suspension de quatre matches infligée à son capitaine Neymar, a indiqué samedi le sélectionneur de la "Seleçao" Dunga.
"Les responsables des questions juridiques de la CBF vont répondre à toutes les sanctions prises contre Neymar", a expliqué Dunga lors de la traditionnelle conférence de presse à la veille du match contre le Venezuela.
L'ancien international, nommé après le Mondial-2014, n'a toutefois pas indiqué formellement que le Brésil allait faire appel.
"Nous ne voulons aucune faveur, nous ne voulons aucune action contre nous, nous souhaitons juste que (la sanction) soit équilibrée, il doit y avoir la même sanction pour tout le monde dans le tournoi", a-t-il poursuivi.

Lundi 22 Juin 2015

Lu 465 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs