Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Mexique

Le bilan du puissant séisme qui a frappé jeudi soir le sud du Mexique, le long de la côte Pacifique, s'est alourdi et s'établit désormais à au moins 90 morts. Les services de la sécurité civile de l'Etat d’Oaxaca font état de 71 morts rien que dans cet Etat.
Dans celui voisin de Chiapas, le tremblement de terre a causé la mort de 15 personnes. Quatre autres décès ont été signalés dans l'Etat de Tabasco, plus au Nord.
Les opérations de secours et de déblaiement se poursuivent dans toute cette région relativement pauvre du sud du Mexique. La secousse de 8,1 degrés sur l'échelle ouverte de Richter était plus violente que celle qui avait fait une dizaine de milliers de morts en 1985 à Mexico.
L'épicentre du tremblement de terre le plus puissant en un siècle au Mexique était situé dans le Pacifique, à environ 100 kilomètres au large de Tonala (Etat du Chiapas), selon le centre géologique américain USGS.
Les autorités ont décrété trois jours de deuil national. Plus de 1.000 soldats ont été déployés dans l'Etat d'Oaxaca, le plus affecté avec 46 morts.

Suisse

Une partie du glacier de Trift dans les Alpes suisses s'est effondrée dimanche sans provoquer de victime ou de dégâts et les habitants qui avaient été évacués la veille peuvent rentrer chez eux dans la journée, a annoncé la police du canton du Valais.
Plus de 220 personnes résidant dans la station de ski de Saas-Fee, dans le canton du Valais (sid), avaient été évacuées samedi pour des raisons de sécurité car les autorités s'attendaient à un éboulement imminent.
L'effondrement de la partie inférieure du glacier s'est produit dimanche matin tôt mais l'éboulement n'est pas descendu jusqu'aux habitations, a indiqué la police dans un communiqué.
La langue glaciaire - qui indique l'avancée d'un glacier dans une vallée - avait commencé par glisser à une vitesse mesurée de 130 centimètres par jour samedi matin. Dans la nuit, cette vitesse s'est accélérée pour atteindre les 400 à 500 centimètres par jour, jusqu'à l'effondrement.

Libé
Lundi 11 Septembre 2017

Lu 240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs