Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Excuses

Les forces américaines en Afghanistan ont présenté leurs excuses mercredi pour avoir diffusé localement des tracts représentant un chien portant la profession de foi musulmane sur son corps, une image jugée très offensante par de nombreux musulmans.
Une photo du supposé tract circulant sur les réseaux sociaux montre un lion pourchassant un chien blanc -la couleur du drapeau des talibans- sur le corps duquel est superposée la profession de foi musulmane "Il n'y a pas d'autre Dieu qu'Allah et Mohammad est son messager".
Les chiens sont perçus par certains musulmans comme des créatures impures et l'association de l'un de ces animaux avec l'islam a provoqué la colère de nombreuses personnes en Afghanistan, pays très pieux.
"Reprenez votre liberté de ces chiens. Aidez les forces de sécurité à éliminer ces ennemis. Reprenez votre liberté et assurez votre sécurité", proclame le tract, qui a été diffusé dans la province centrale de Parwan, proche de Kaboul.

Egypte

La torture de détenus politiques en Egypte "constitue probablement un crime contre l'humanité", a estimé l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) dans un rapport rendu public mercredi.
Depuis la chute du président islamiste Mohamed Morsi en 2013 puis l'élection d'Abdel Fattah Al-Sissi, ex-chef de l'armée, en 2014, les ONG internationales et égyptiennes dénoncent régulièrement l'action des agents de sécurité. Au moins 60.000 personnes ont été arrêtées durant cette période, selon HRW.
Dans le rapport de 63 pages intitulé "Nous faisons des choses déraisonnables ici, torture et sécurité nationale dans l'Egypte d'Al-Sissi", HRW publie les témoignages de 19 victimes de torture, obtenus lors d'entretiens réalisés sur place en 2016 et 2017.
"Les 19 victimes ont été torturées dans des commissariats ou des bureaux de la sécurité nationale à travers le pays", précise l'ONG.

Jeudi 7 Septembre 2017

Lu 242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs