Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Typhon

Un puissant typhon a touché l'ouest du Japon lundi, entraînant des pluies torrentielles et l'annulation de centaines de vols, après avoir fait deux morts et plusieurs blessés sur des îles isolées du sud de l'archipel.
Ce cyclone tropical, Noru, accompagné de rafales de vent pouvant atteindre 162 km/heure, a accosté vers 15H30 (06H30 GMT) dans la partie nord de la préfecture de Wakayama, selon l'Agence de météorologie nationale, qui a appelé les habitants à se tenir en alerte face aux risques de glissements de terrain massifs et d'inondations.
Les images de télévision ont montré des vagues rugissantes se brisant sur les côtes et des tuiles arrachées des toitures dans la région voisine de Mie.
Au cours du week-end, le typhon a coûté la vie à un homme âgé d'une soixantaine d'années, renversé par une violente rafale, sur l'île de Yakushima, située à un millier de kilomètres au sud-ouest de Tokyo. Un octogénaire venu vérifier son bateau a aussi été emporté par les eaux sur l'île voisine de Tanegashima, selon les autorités locales.

Attaque

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a affirmé que l'armée avait repoussé une "attaque terroriste" contre une base militaire, menée par des "mercenaires" dont certains restaient recherchés lundi.
Cette attaque, qui a fait deux morts parmi les assaillants, renforce les craintes de violences accrues au Venezuela. Le pays est en proie à une profonde crise politique et économique alors que ses relations avec la communauté internationale, notamment les Etats-Unis, sont de plus en plus tendues.
"Une vingtaine de mercenaires" ont attaqué très tôt dimanche une base militaire dans le nord du pays, à Valencia (180 km à l'ouest de Caracas), a expliqué dimanche soir à la télévision publique le président socialiste, en butte depuis quatre mois à des manifestations qui ont fait quelque 125 morts.
Il a rejeté l'idée d'une "rébellion" militaire, pour parler d'une "attaque terroriste" financée selon lui depuis Bogota et Miami.
Deux assaillants ont été tués et huit capturés durant l'attaque qui a duré environ trois heures, a-t-il dit en félicitant l'armée pour sa "réaction immédiate".

Mardi 8 Août 2017

Lu 196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs