Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Naufrage

Trente-quatre militaires camerounais sont portés disparus après le naufrage d'un navire de l'armée dimanche, a indiqué le ministre camerounais de la Défense Joseph Beti Assomo, dans un communiqué diffusé dans la nuit de dimanche à lundi.
"Trente-quatre personnels sont jusqu'à présent portés disparus" après le naufrage d'un "bateau logistique du Bataillon d'intervention rapide (BIR)", explique le communiqué.
Le navire avait à son bord 37 personnes, y compris l'équipage, et se rendait à Bakassi "pour un ravitaillement".
Les recherches ont été lancées et "trois soldats ont pu être secourus, mais le bateau semble avoir coulé au fond des eaux", indique le ministre.
Une commission d'enquête a été créée et une cellule de crise a été mise en place.

Record

L'Afghanistan a enregistré au premier semestre 2017 un nouveau record à la hausse des victimes civiles avec 1.662 morts et 3.581 blessés au sein de la population, notamment à Kaboul, ont annoncé lundi les Nations unies.
Une grande partie des victimes (40%) ont été touchées par des explosions - attentats, mines et engins explosifs improvisés (EEI) - dont près d'une sur cinq dans la capitale Kaboul, précise la Mission d'assistance de l'ONU à l'Afghanistan (Manua) dans son rapport semestriel.
Sur les six premiers mois de 2017, les attentats suicide et attaques complexes -- comprenant une voiture piégée ouvrant la voie à un commando armé -- ont entraîné la mort de 259 civils, tandis que 892 ont été blessés, en hausse de 15% comparé à 2016.
Nombre de ces victimes ont résulté de l'attaque suicide au camion piégé perpétrée dans le quartier diplomatique de Kaboul le 31 mai, qui a fait 92 morts selon l'ONU - 150 selon le président Ashraf Ghani - et 500 blessés, "l'incident le plus meurtrier depuis 2001" selon la Manua.

Libé
Mardi 18 Juillet 2017

Lu 132 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs