Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Fusillade

Une fusillade entre délinquants et policiers suivie d'une spectaculaire poursuite a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi dans le centre de Cancun, non loin de la zone touristique de cette célèbre station balnéaire mexicaine, selon les autorités.
Des policiers venant procéder à des arrestations ont été accueillis par des coups de feu, selon le récit du ministère public. Ils ont riposté, et la fusillade qui a suivi a fait un mort et deux blessés parmi les délinquants, tandis que les passants affolés se réfugiaient dans les magasins ou centres commerciaux proches.
Les délinquants ont ensuite tenté de s'enfuir en voiture, et les policiers se sont lancés derrière eux, pour une poursuite de cinq kilomètres à travers les grandes avenues du centre. Ils ont fini par être arrêtés.
En janvier, une fusillade dans un bar de la petite ville de Playa del Carmen, à côté de Cancun, avait fait cinq morts --trois étrangers et deux Mexicains--. Le même mois, une autre fusillade entre policiers et délinquants dans le centre de Cancun avait fait quatre morts, dont un policier.

Kenya

Deux civils ont été tués jeudi soir dans un attentat-suicide perpétré dans l'Extrême-Nord du Cameroun, théâtre d'attaques fréquentes du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a-t-on appris vendredi auprès des services de sécurité.
Une kamikaze est entrée à Limani, sur la frontière avec le Nigeria, où elle s'est fait exploser "derrière l'école publique de la ville", a affirmé une source proche des services de sécurité jointe par téléphone par l'AFP.
"Il y a eu trois morts, dont deux civils et la kamikaze", a ajouté cette source. L'attaque a été confirmée à l'AFP par un responsable du comité local de vigilance.
La région de l'Extrême-Nord est confrontée depuis plusieurs semaines à une résurgence d'attaques de Boko Haram, après des mois de relative accalmie.
Dans la nuit du 9 au 10 juin, un militaire a été tué dans un autre attentat à Kolofata, à 10 km au sud-ouest de Limani. Début juin, neuf civils avaient péri dans un double attentat-suicide dans la même ville.

Samedi 17 Juin 2017

Lu 315 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs