Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Condamnation

Les procureurs indonésiens ont requis jeudi un an de prison contre le gouverneur chrétien de Djakarta, Basuki Tjahaja Purnama, accusé de blasphème, lors d'un procès vu comme crucial pour la liberté de culte dans le pays à majorité musulmane. Selon les résultats provisoires de l'élection de mercredi, Basuki Tjahaja Purnama, qui à 50 ans briguait un nouveau mandat de gouverneur, a été largement battu par l'ancien ministre indonésien de l'Education, Anies Baswedan, de confession musulmane.
Purnama, premier chrétien et premier membre de la communauté chinoise à être gouverneur de Djakarta, a démenti tout blasphème, un verdict est attendu dans les prochaines semaines.
Son procès s'est ouvert à la fin de l'année dernière à la suite de plaintes de musulmans concernant des propos qu'il a tenus sur l'utilisation du Coran dans la campagne électorale. La quasi-totalité des poursuites engagées pour blasphème se sont soldées, ces dernières années, par des condamnations.

Pakistan

Les magistrats de la Cour suprême du Pakistan ont estimé jeudi qu'ils ne disposaient pas d'éléments suffisants pour démettre de ses fonctions le Premier ministre, Nawaz Sharif, accusé de corruption en lien avec la divulgation des "Panama Papers", et ils ont ordonné un complément d'enquête.
Le verdict des cinq juges de la Cour suprême, qui ont ouvert une enquête à la fin de l'année dernière sur la fortune offshore du clan Sharif, était très attendu. Les accusations qui visent le chef du gouvernement découlent de documents du cabinet Mossack-Fonseca, basé au Panama, qui semblent montrer que la fille et deux fils de Nawaz Sharif ont possédé des actifs offshore et s'en sont servis pour acheter des biens immobiliers à Londres.
Les "Panama Papers" ont été divulgués l'an dernier par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ). L'an dernier, Nawaz Sharif a déclaré devant le Parlement que la fortune de sa famille avait été constituée en toute légalité, au fil des décennies précédant son entrée en politique.

Vendredi 21 Avril 2017

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs