Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Egypte

Un policier a été tué et trois autres ont été blessés mardi en Egypte dans une attaque visant un point de contrôle près du monastère de Sainte Catherine dans le sud de la péninsule du Sinaï, a indiqué le ministère de l'Intérieur.
L'attaque a été revendiquée dans la nuit de mardi à mercredi par le groupe Etat islamique (EI), très actif dans le Sinaï, via son organe de propagande Amaq.
L'EI avait déjà revendiqué deux attentats suicide perpétrés le 9 avril contre des églises à Alexandrie et Tanta (nord). Ces attaques avaient fait 45 morts et des dizaines de blessés.Ces dernières violences surviennent avant la première visite du pape catholique François en Egypte, maintenue les 28 et 29 avril malgré les attaques du 9 avril.
Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué que des hommes armés avaient "ouvert le feu (...) en direction d'un point de contrôle sur la route menant à Sainte Catherine dans le sud du Sinaï".

Californie

Un homme a ouvert le feu mardi à Fresno, au centre de la Californie, tuant trois personnes et en blessant une quatrième avant de se rendre à la police, ont indiqué les autorités.
Kori Ali Muhammad, 39 ans, connu sous le surnom "Black Jesus" (le Jésus noir), a crié "Allah Akbar" --"Allah est grand" en arabe-- pendant que la police l'arrêtait, a indiqué à l'AFP Mark Hudson, lieutenant de police de Fresno.
Le policier a précisé que cet homme noir avait écrit sur Facebook, et dit au moment de son arrestation, qu'il détestait les Blancs et le gouvernement.
Le chef de la police de Fresno Jerry Dyer a dit aux journalistes locaux lors d'un point presse en fin de journée que les enquêteurs ne pensaient pas qu'il s'agisse d'un acte de terrorisme mais d'un crime "racial".
Le père de M. Muhammad, Vincent Taylor, a par ailleurs dit au quotidien Los Angeles Times que son fils était convaincu de participer à une guerre en cours entre Blancs et Noirs et lui avait dit qu'une "bataille allait bientôt avoir lieu".
M. Muhammad était déjà recherché par les autorités avant ce drame, soupçonné d'avoir tué la semaine dernière un agent de sécurité devant un motel de cette ville située à l'ouest des Etats-Unis.

Jeudi 20 Avril 2017

Lu 121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs