Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




France

La justice française a validé des saisies de biens immobiliers appartenant à Rifaat al-Assad, l'oncle du président syrien, en France, où il est soupçonné de les avoir acquis en détournant les richesses de son pays, a appris l'AFP vendredi de sources proches du dossier.
Dans des arrêts rendus lundi, la Cour d'appel de Paris a rejeté des appels de Rifaat al-Assad, frère de l'ancien président Hafez al-Assad, qui l'avait écarté du pouvoir dans les années 1980, et confirmé les saisies opérées sur plusieurs sociétés détenant des biens immobiliers dans les quartiers huppés de la capitale française.
Parmi eux, deux hôtels particuliers situés dans le 16e arrondissement, dont l'un de 6.000 m2, sur la prestigieuse avenue Foch, décrit l'une de ces sources à l'AFP. Figure aussi la saisie d'une créance de 9,5 millions d'euros qu'une des sociétés détenait sur la ville de Paris, après l'expropriation d'un terrain par la mairie, pour construire des logements sociaux.

Corée du Nord

Trois ressortissants nord-coréens soupçonnés d'être impliqués dans le meurtre de Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ont pris le chemin du retour vendredi, en emportant le cercueil contenant la dépouille de la victime, a annoncé vendredi le chef de la police malaisienne.
Les trois hommes ont été auditionnés et leurs déclarations ont été enregistrées avant leur départ, a précisé Khalid Abu Bakar.
La Corée du Nord identifie de son côté le défunt sous le nom de Kim Chol, celui qui figurait sur son passeport, et dément qu'il s'agisse de Kim Jong-nam malgré les certitudes de la police malaisienne qui a procédé à des analystes génétiques.
Les autorités de Kuala Lumpur ont accepté jeudi de restituer le corps de Kim Jong-nam après la conclusion d'un accord autorisant le retour en Malaisie de neuf Malaisiens retenus en Corée du Nord.

Samedi 1 Avril 2017

Lu 158 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs