Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Italie

La police italienne a annoncé jeudi l'arrestation à Venise de trois personnes originaires du Kosovo et soupçonnées de vouloir mener un attentat dans la cité des Doges.
Après avoir établi "la radicalisation religieuse" des suspects, les forces de l'ordre ont réuni suffisamment d'éléments sur leurs activités pour arrêter trois personnes et interpeller un mineur, "tous originaires du Kosovo", a expliqué la police dans un communiqué.
Selon le site du quotidien La Repubblica, la police avait mis sur écoute ces personnes depuis plusieurs mois et les avait entendues "exulter" au téléphone après l'attentat près du Parlement de Westminster à Londres ayant fait trois morts le 22 mars.
Certains d'entre eux avaient exprimé leur volonté d'aller combattre en Syrie avec les milices islamistes, selon la même source.
"L'attaque terroriste de Londres et les commentaires enthousiastes (des suspects, ndlr) ont imposé une intervention immédiate" des enquêteurs, écrit La Repubblica, indiquant que le groupe de Kosovars avait manifesté l'intention "de faire quelque chose de semblable à Venise".

Corée du Sud

L'ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a comparu jeudi devant un tribunal de Séoul appelé à statuer sur son éventuelle arrestation dans le scandale de corruption qui a précipité sa destitution.
Pâle, la mine sombre, Mme Park n'a pas prêté attention à la foule de journalistes et de photographes qui l'attendait à l'extérieur du tribunal, dans lequel elle s'est engouffrée pour une audience qui devrait durer plusieurs heures.
Son arrestation et son placement en détention provisoire seraient une étape de plus dans la disgrâce de celle qui avait pourtant réalisé un score record lors de la présidentielle de 2012. Ce scrutin avait fait d'elle la première femme à accéder à la fonction suprême en Corée du Sud.
Cette descente aux enfers a débuté en milieu d'année dernière avec les révélations sur les agissements de son amie de 40 ans et sulfureuse confidente de l'ombre, Choi Soon-Sil, qui n'occupait aucune fonction officielle.

Vendredi 31 Mars 2017

Lu 143 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs