Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Burundi

L'Union européenne a salué la libération de militants d'opposition au Burundi pour la première fois depuis le début de la crise actuelle, une mesure qui selon l'UE va "dans le sens de l'apaisement", selon un communiqué diffusé jeudi soir.
Bujumbura a libéré lundi, devant le corps diplomatique accrédité, plus de 300 prisonniers dans le cadre d'une grâce présidentielle qui doit toucher à terme 2.500 détenus, soit le quart de sa population carcérale, en vue de désengorger les prisons.
Ce premier groupe incluait 58 militants arrêtés lors d'une manifestation interdite et violemment réprimée par la police burundaise le 9 avril 2014. Ils avaient été condamnés à des peines allant jusqu'à la perpétuité lors d'un procès qualifié d'"expéditif" par la communauté internationale.
Plusieurs manifestants arrêtés pour leur participation aux manifestations contre le 3e mandat de M. Nkurunziza ont également été libérés à cette occasion, sans qu'aucun chiffre ne soit donné.

Chili

Dix morts, des milliers de personnes évacuées, des villages rasés: le Chili est confronté à des feux de forêt qualifiés par la présidente Michelle Bachelet de "pire désastre forestier" de l'histoire du pays.
Les flammes se sont propagées depuis un peu plus d'une semaine dans sept régions du centre et du sud du pays, attisées par des températures très élevées et des vents violents, ravageant près de 290.000 hectares.
Selon le gouvernement chilien, deux pompiers, deux policiers, trois pompiers forestiers ("brigadistes") et trois habitants des zones sinistrées ont trouvé la mort.
Sur 142 foyers déclarés au niveau national, 51 étaient maîtrisés et 14 ont été éteints, selon le dernier bilan de la Corporation nationale forestière (Conaf), en charge de la gestion des forêts.
Les incendies frappent en particulier des localités rurales où vivent pour l'essentiel des agriculteurs et des éleveurs de bétail.

Samedi 28 Janvier 2017

Lu 382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs