Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Heurts

Au moins dix-sept personnes ont été tuées lundi lors de heurts entre des policiers et des sympathisants de l'opposition qui manifestaient à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), contre la volonté prêtée au président Joseph Kabila de prolonger son mandat au-delà de la limite prévue par la constitution.
 Selon ce bilan fourni par un porte-parole du ministère de l'Intérieur, trois des victimes sont des policiers et les 14 autres des civils.
 Plusieurs milliers de manifestants étaient réunis lundi pour réclamer un départ du président lors du terme légal de son mandat, en décembre.
Le président du parti d'opposition des Forces novatrices pour l'union et la solidarité (FONUS), Joseph Olenga Nkoy, fait état pour sa part de 53 personnes tuées dans les heurts. Un responsable local de défense des droits a déclaré quant à lui que 25 manifestants avaient été tués par balle.

Typhon

Un puissant typhon a touché le Japon mardi, faisant au moins huit blessés et entraînant des pluies torrentielles, en particulier dans le sud-ouest, ainsi que l'annulation de dizaines de vols.
 Ce cyclone tropical, Malakas, a accosté sur l'île de Kyushu (sud) dans la nuit, accompagné de rafales de vent pouvant atteindre 180 km/heure, selon l'Agence de météorologie nationale.
D'importants dégâts ont été recensés dans cette région déjà meurtrie au printemps par une série de tremblements de terre.
 Des images de télévision ont montré des maisons, voitures et champs de riz recouverts d'une eau boueuse dans la préfecture de Miyazaki, où un niveau record de 578 mm de pluie a été enregistré dans une ville en 24 heures. Un pont s'est effondré à Kagoshima et six personnes dont les maisons avaient été envahies par les eaux ont dû être secourues.
 Plus de 144.000 foyers ont par ailleurs été privés d'électricité.

Arrestation

Huit personnes ont été interpellées mardi dans l'entourage de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui a tué 86 personnes le 14 juillet dernier à Nice, a-t-on appris de source proche du dossier.
 Ces interpellations ne sont vraisemblablement pas cruciales pour l'enquête et constituent a priori de la "fermeture de porte", a toutefois précisé cette source.
 Le 14 juillet dernier, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a foncé au volant d'un poids lourd sur la foule venue assister au feu d'artifice sur la promenade des Anglais. L'attaque a été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).

Mercredi 21 Septembre 2016

Lu 411 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs