Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Expulsions

Quelque 10.000 personnes, sur un total de six millions contrôlées aux frontières françaises depuis les attentats du 13 novembre dernier, ont été interdites d'entrée sur le territoire, a annoncé mardi le ministre français de l'Intérieur.
 Le gouvernement français a rétabli des contrôles aux frontières au soir des attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis.
 Depuis cette date, "six millions de personnes ont été contrôlées, et 10.000 individus empêchés d'entrer sur le territoire national", a précisé Bernard Cazeneuve devant la presse, au terme d'une réunion à l'Elysée organisée après les attentats de Bruxelles.
 Depuis quatre mois, 5.000 policiers et gendarmes sont "entièrement mobilisés au contrôle des frontières, en particulier celles du Nord", a-t-il assuré.
Au total, 220 points font l'objet de contrôles, "dont 42 de manière systématique et permanente", a encore précisé Bernard Cazeneuve.

Inculpation

Un Irano-Turc, au coeur d'un scandale de corruption qui a ébranlé la Turquie il y a deux ans, et deux Iraniens ont été inculpés aux Etats-Unis pour des transactions avec l'Iran en violation de l'embargo, a indiqué le ministère américain de la Justice.
 Reza Zarrab, 33 ans, résidant en Turquie et possédant la double nationalité, a été arrêté le 19 mars et présenté au tribunal fédéral de Miami lundi, a précisé le ministère.
 Les deux citoyens iraniens, Camelia Jamshidy, 29 ans, et Hossein Najafzadeh, 65 ans, sont toujours en liberté.
 "Ainsi que cela a été établi, ces accusés ont conspiré pendant des années pour violer et échapper aux sanctions des Etats-Unis contre l'Iran et les institutions iraniennes", a déclaré le procureur américain Preet Bharara.

 "En procédant à des opérations de blanchiment d'argent, Reza Zarrab, Camelia Jamshidi et Hossein Nadjafzadeh ont enfreint la réglementation américaine concernant les sanctions imposées à l'Iran", a expliqué M. Bharara

Mercredi 23 Mars 2016

Lu 139 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs