Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Prison
 
La Cour suprême d'Israël a confirmé mardi une peine de prison ferme de 18 mois pour corruption contre l'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert qui deviendra le premier chef de gouvernement à être emprisonné dans son pays.
 Ehud Olmert, 70 ans et Premier ministre de 2006 à 2009, avait été condamné à six ans de prison ferme en première instance pour deux chefs d'accusation de corruption liées à un énorme projet immobilier à Jérusalem.  Mardi, la Cour suprême l'a acquitté d'une de ces accusations et a réduit sa peine à 18 mois de prison dans la deuxième, selon le verdict que l'AFP a pu consulter.
 "M. Olmert a été acquitté de l'accusation d'avoir reçu 500.000 shekels (117.150 euros) de pots-de-vin", indique le verdict rendu par cinq juges mais il a été "condamné à l'unanimité pour avoir reçu un pot-de-vin de 60.000 shekels (14.060 euros)". A l'époque des faits M. Olmert était maire de Jérusalem.
 
Koweït
 
Le Koweït a décidé de dépêcher des troupes en Arabie saoudite afin de contribuer à la lutte contre les attaques menées par les miliciens chiites houthis à partir du Yémen, rapporte le quotidien koweïtien Al Qabas, citant une source informée.
 "Le Koweït a décidé de la participation de ses forces terrestres, représentant un bataillon d'artillerie, aux opérations visant les positions de l'agression houthie contre le royaume d'Arabie saoudite", écrit le journal.
 Le Koweït fait partie de la coalition de pays arabes dirigée par l'Arabie saoudite qui mène depuis neuf mois des opérations contre les Houthis, alliés de l'Iran au Yémen. Le gouvernement iranien dément se servir des insurgés pour accroître son influence dans ce pays.
 Contrairement à l'Arabie saoudite, à Bahreïn et aux Emirats arabes unis, le Koweït avait jusqu'à présent refusé de déployer des troupes au sol dans ce conflit.
 Plusieurs Etats du Golfe interviennent dans la guerre civile yéménite depuis le 26 mars après que l'offensive menée par les rebelles houthis a contraint le gouvernement à un exil provisoire.

Mercredi 30 Décembre 2015

Lu 88 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs