Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Nucléaire
 
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a rencontré jeudi la présidente de Corée du Sud pour discuter du programme nucléaire nord-coréen, alors que Pyongyang et Séoul poursuivent les négociations entamées cette semaine, un événement rare dans la péninsule.
Séoul est la première étape de la tournée en Asie de John Kerry, la cinquième en un an dans cette région que Washington présente comme le "pivot" de sa politique étrangère. 
 M. Kerry se rendra à Pékin et Jakarta, dans un contexte de tensions persistantes dans la région en raison des revendications de la Chine sur la mer de Chine.
 "La Corée du Nord --et bien évidemment le défi que représente son programme nucléaire-- reste un sujet essentiel pour la sécurité", a déclaré le secrétaire d'Etat lors de sa rencontre avec la présidente Park Geun-Hye.
 
Kidnapping
 
Un enseignant britannique a été kidnappé par des hommes armés, dix jours après l'enlèvement d'un de ses concitoyens à Sanaa où l'insécurité règne, ont indiqué jeudi un responsable des services de sécurité yéménites et un diplomate occidental.
 L'homme, un enseignant dont l'identité n'a pas été précisée, a été enlevé mercredi soir à son retour d'un institut de langue anglaise où il donne des cours.  Il a été conduit par ses ravisseurs vers une destination inconnue, a-t-il ajouté sans donner d'autres détails.
Le Britannique travaille à Sanaa pour MIDEAST, un organisme américain à but non-lucratif, engagé dans des missions d'éducation, de formation et de développement international au Moyen-Orient et en Afrique du nord.
Son rapt a été confirmé à l'AFP par un diplomate occidental.
 
Explosion
 
Une voiture piégée a explosé jeudi devant l'entrée du complexe qui abrite l'aéroport de la capitale somalienne Mogadiscio et le quartier-général de la Force de l'Union africaine dans le pays (Amisom), faisant des victimes.
 Le complexe aéroportuaire de Mogadiscio, ultra-sécurisé, abrite aussi des bureaux de l'ONU et des antennes diplomatiques occidentales, notamment la mission britannique.
Lundi à Mogadiscio, les explosions séparées de deux bombes visant des responsables du gouvernement somalien avaient tué un garde et blessé un responsable militaire.
Ces deux attentats n'avaient pas été revendiqués, mais la capitale somalienne est régulièrement le théâtre d'attaques attribuées aux islamistes somaliens shebab liés à Al-Qaïda, depuis qu'ils en ont été chassés en août 2011 par l'Amisom.

Libé
Vendredi 14 Février 2014

Lu 124 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs