Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Sanctions

A quelques jours de l’entrée en fonction de Rohani, la Chambre des représentants américaine a décidé d’envoyer un message clair à Téhéran. Le cadeau de bienvenue est amer pour le futur président iranien. Quelques jours à peine avant son investiture - prévue ce samedi -, le religieux modéré Hassan Rohani a vu une nouvelle fois son pays sanctionné par l’administration américaine. En effet, la Chambre des représentants a approuvé mercredi soir, à une écrasante majorité de 400 voix contre 20, un renforcement des sanctions contre la République islamique.
Le texte, qui doit encore être approuvé par le Sénat et signé par le président Obama pour entrer en vigueur, prévoit de paralyser au maximum les exportations pétrolières iraniennes, principale ressource financière du pays, et ainsi de dissuader d’éventuels investisseurs étrangers. Washington prévoit aussi de sanctionner financièrement les secteurs du bâtiment, de l’ingénierie et de l’automobile iraniens.

Coopération

Barack Obama a remercié jeudi le président du Yémen pour sa «coopération solide» dans la lutte contre Al-Qaïda, mais est resté vague sur l’échéance à laquelle des détenus de Guantanamo pourraient revenir dans ce pays. Grâce à l’armée yéménite, «nous avons vu Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) battre en retraite des territoires qu’il contrôlait», a ajouté Barack Obama, qui n’a pas fait allusion aux bombardements de drones américains contre des extrémistes présumés, qui se sont multipliés ces derniers jours dans le pays.
Barack Obama, dans ses déclarations, n’a pas non plus mentionné la prison de Guantanamo sur l’île de Cuba, où les Yéménites représentent le contingent le plus nombreux de détenus. En revanche, Washington et Sanaa ont diffusé un communiqué commun en fin d’après-midi dans lequel le président américain a «réitéré son engagement à fermer» Guantanamo.

Libé
Samedi 3 Août 2013

Lu 63 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs