Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

New York changera ses taxis




C'est officiel depuis mardi 3 mai, c'est le constructeur Nissan qui sera chargé de remplacer les quelque 13000 taxis de la ville de New York aux dépens de Ford et du turc Karsan. Une décision qui ne manque pas de créer le débat.
Pour un taxi new-yorkais, la forme est inhabituelle. Le NV200 de chez Nissan est un minivan équipé d'un toit panoramique, afin que les touristes puissent admirer les gratte-ciels. Et pourtant, c'est bien ce modèle qui a été choisi pour devenir le taxi officiel de la ville de New York dès la fin 2013. Michael Bloomberg, maire de la ville, l'a annoncé mardi 3 mai après une sélection de plus de 10 ans. Ce véhicule était en concurrence avec le constructeur Ford et le turc Karsan. L'avantage principal de ces véhicules reste leur consommation de carburant, inférieure aux autres modèles et aux anciens taxis en circulation. De plus, Nissan travaille à rendre ses modèles électriques, ce qui amoindrirait encore plus le coût des véhicules pour la ville de New York.
L'Express indique que les véhicules peuvent contenir les bagages d'une famille de 4 personnes et disposent tous d'un GPS pour éviter tout problème d'itinéraire avec le conducteur. Ils sont équipés d'airbags pour les passagers, de prises de courant pour recharger son téléphone portable et les portes s'ouvrent latéralement afin d'empêcher tout accident avec des cyclistes. L'objectif: remplacer le modèle Checker, gravé dans les mémoires des new-yorkais: "Pas une semaine ne passe sans que quelqu'un ne me dise: 'Pourquoi ne pouvez-vous pas ramener le Checker?'", déclare David Yassky, commissaire affairé aux taxis de la ville. "Les voitures qui sont sur la route aujourd'hui n'ont tout simplement pas généré le même capital sympathie que ces anciens modèles."
Le choix de Nissan a amené un mécontentement chez les personnes handicapées. En effet, le modèle proposé par Karsan était totalement adapté au handicap là où celui retenu présente de sérieuses lacunes. Michael Bloomberg a toutefois calmé les ardeurs en indiquant que le minivan sortira en 2013, adapté aux personnes en fauteuil roulant. Autre polémique, celle qui voulait que Nissan souhaitait faire fabriquer sa voiture au Mexique. Là encore, le maire s'est montré rassurant en indiquant que le constructeur allait construire ses véhicules dans le centre de New York.
La ville de New York annonce que le NV200, en modèles hybride et électrique, remplacera tous les anciens taxis new-yorkais en 2018.



Libé
Mardi 10 Mai 2011

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs