Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Neuf films en compétition officielle du FIFT de Zagora

« Youm ou lila » ouvre le bal




Neuf films en compétition officielle du FIFT de Zagora
Neuf longs-métrages sont en compétition officielle, pour le compte de la dixième édition du Festival international du film transsaharien de Zagora, qui se poursuivra jusqu’au 24 novembre courant.
Le Maroc est représenté lors de cette manifestation par deux longs-métrages, en l’occurrence « Youm ou lila » (2013) de Nawfel Berraoui et « C’est eux les chiens » de Hicham Asri (2013). Le public visionnera également dans le même cadre des films de différents pays, dont la Tunisie, l’Egypte, l’Iran, l’Afrique du Sud, la Grèce, le Burkina Faso et les Emirats arabes unis.
D’autres films seront projetés lors de cette édition, dans le cadre de la rubrique Panorama, qui sera dédiée cette année au thème « Cinéma et minorités ».
Par ailleurs, l’ouverture de cette  édition sera l’occasion de visionner le long-métrage marocain « Youm ou lila », du réalisateur Nawfel Berraoui.
Sorti en 2013, ce film raconte l’errance des habitants du monde rural, notamment les femmes, dans la vaste métropole casablancaise.
Alternant drame et comédie, pour  atténuer la rudesse de l'espace urbain, le réalisateur a bien choisi des personnages désarmés et donc confrontés à un environnement « étranger », pour bien montrer leur fragilité.
Il s’agit ainsi de l'histoire de Yezza (rôle campé par Touria Alaoui), une jeune femme qui a dû quitter son Souss natal pour chercher son mari, Houcine à Casablanca, sans nouvelles  de lui au grand dam de sa femme et de leur petite fille souffrante.
La jeune femme, qui n'a jamais quitté son village, prend son courage à deux mains et plonge dans l'univers de la grande ville pour tenter de retrouver son mari  et se procurer des médicaments pour la petite fille.
Et comme le phénomène de pauvreté est généralement plus féminin que masculin, l'histoire de Yezza est aussi celle de nombreuses femmes des villages lointains face à l'ignorance et à la marginalisation.

M-E
Samedi 23 Novembre 2013

Lu 2757 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs