Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Neuer : “La qualité fait toujours la différence”




Neuer : “La qualité fait toujours la différence”
Vainqueur du Raja de Casablanca (2:0) en finale, le FC Bayern a remporté la Coupe du monde des clubs de la FIFA, Maroc 2013. Pour la deuxième fois consécutive, Manuel Neuer a réussi à conserver sa cage inviolée. Certes, Jerome Boateng, Dante et Daniel van Buyten ont fait bonne garde devant lui. Il n’en reste pas moins que le dernier rempart du FC Bayern a répondu présent, à chaque fois que ses coéquipiers ont eu besoin de lui.
Il a notamment réalisé plusieurs arrêts réflexes en finale. Mouhssine Iajour, auteur d’une tête à bout portant, et Vivien Mabide, seul face au but, ont tous deux échoué face au portier de 27 ans. “C’est mon travail. Je suis là pour éviter que le ballon entre dans le but”, estime sobrement l’intéressé au coup de sifflet final. 
Ce triomphe met un point final à une année riche en succès pour le club bavarois. Avant de partir en vacances, Neuer revient pour FIFA.com sur ce dernier rendez-vous, un étonnant couvre-chef et le prochain titre mondial. 
 
Manuel Neuer, vous êtes champion du monde des clubs. Que ressentez-vous ?  
 
Je suis très content. Nous tenions absolument à offrir ce titre au Bayern. C’était le dernier match de l’année et nous sommes ravis de l’avoir gagné. Nous avons vécu 12 mois inoubliables, ponctués de nombreux titres. 
 
Comment avez-vous trouvé l’ambiance dans le stade? 
 
 Excellente. C’est une bonne chose d’avoir affronté le Raja. Les supporters sont venus nombreux. Le match était quasiment à guichets fermés. C’était une vraie finale. 
 
Quelle impression vous a laissé le Raja de Casablanca ?
 
 Les Marocains n’ont pas eu la partie facile, car nous avons très rapidement pris l’avantage. Ensuite, nous avons fait circuler le ballon. Nous n’avons pratiquement pas raté une passe et, en première mi-temps, nos adversaires n’ont pas eu d’occasions. Malgré les difficultés, ils n’ont jamais renoncé. 
Après le repos, nous avons joué intelligemment. Notre victoire est méritée. 

Vous avez été davantage sollicité au retour des vestiaires. Cela vous a-t-il
 surpris ?
 
C’est pour ça que je tenais à ne pas encaisser de but. Nous aurions pu éviter quelques situations dangereuses, mais nous avons tout de même réussi à préserver nos cages. C’est toujours intéressant de gagner sans encaisser de but. 
 
On a pu vous voir avec un chapeau marocain blanc sur la tête pendant la remise du trophée. Où l’avez-vous trouvé? 
 
Il appartenait à un ami de Rafinha. Il est venu spécialement du Brésil pour nous porter chance. Il a acheté ce chapeau sur le marché et il me l’a lancé. Alors, je l’ai mis. Je vais quand même le lui rendre quand je le verrai. Ce souvenir lui appartient.
 
Ce titre de champion du monde en appelle-t-il un autre dans six mois au Brésil?  
 
Bien entendu, nous allons tout faire pour connaître le même succès au Brésil, mais ça ne sera pas facile. Les Sud-Américains seront parmi les favoris. Il nous faudra peut-être un peu de réussite. Heureusement, on dit que la qualité finit toujours par faire la différence.

Fifa.com
Lundi 23 Décembre 2013

Lu 1592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs