Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Né du rapprochement de Distrisoft avec Matel PC Market : Disway joue les synergies de la fusion




Comme dans le filme «This is it», «Disway» prend la voie vers de nouvelles conquêtes. Né de la fusion-absorption de Distrisoft et de Matel PC, leaders de la distribution en gros du matériel et équipement informatique au Maroc, et cotés à la Bourse de Casablanca, la nouvelle société voit grand et entend tirer profit de l’explosion naissante du marché informatique au plan régional et africain.
Jamais une telle opération de fusion-absorption n’a été réalisée en un temps record, dans une communion d’esprit et d’intérêt, reconnaissent les patrons de ces deux sociétés, lors du point de presse, jeudi 29 avril, au siège de la Bourse de Casablanca.
Mais, pourquoi une telle fusion ? C’est pour atteindre la «taille». Ce qui permettra, selon les fondateurs, d’«améliorer la rentabilité de l’ensemble », en jouant les synergies existantes entre les deux sociétés, en termes d’approvisionnements, d’optimisation de la logistique et des services de gestion. Les actionnaires de référence des deux sociétés ont l’ambition de créer un «champion national» ayant la taille nécessaire pour devenir un acteur régional, crédible vis-à-vis des constructeurs, et compétitif par rapport aux poids lourds qui s’intéressent à la région.  
Ce mariage et son aboutissement, grâce aux soins apportés par « Malya Conseils » que dirige Mme Dounia Taârji, ex DG du CDVM, devait coûter la bagatelle de 5 millions DH. C’est rien devant les gains que vont récolter les anciens nouveaux actionnaires.
Pour rappel, la fusion est réalisée à travers une augmentation de capital de Matel PC Market, réservée aux actionnaires de Distrisoft, par la création de 750.627 actions nouvelles, pour une valeur de 262,7 millions DH. Compte tenu des valorisations respectives des deux sociétés au moment de l’annonce de la fusion, un rapport de 3 actions Matel PC Market contre deux actions de Distrisoft a été retenu. Ainsi, tous les actionnaires de Distrisoft verront leurs actions Distrisoft automatiquement converties en actions Disway selon cette parité.
Disway sera cotée au premier compartiment, sa cotation reprendra le jeudi 6 mai. Au cours du 26 avril 2010, la capitalisation boursière de Disway est de 882 MDH. Le flottant de la société représente 35% du capital, sachant que les actionnaires fondateurs et dirigeants en détiennent ensemble 51,3% et que des investisseurs financiers (Hakam Abdelatif Finances, CNIA SAADA Assurances et RMA Wataniya) détiennent 13,6% du capital. Disway a fait le choix d’un mode de gouvernance collégial, avec Directoire (comprenant Noureddine Anacleto, Hakim Belmaachi et Karim Radi Benjelloun) et Conseil de surveillance présidé par Lemfadel Azim.
Selon ses prévisions, Disway devrait réaliser un chiffre d’affaires de 1.770 millions DH en 2010 (+6,5%), et un résultat net de 78 millions DH (+2%). En 2012, le chiffre d’affaires prévisionnel serait de 2.197 millions DH et le résultat net de 102 millions DH. 

A. Karim
Lundi 3 Mai 2010

Lu 2024 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs