Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nawal Sekkat expose ses œuvres à Rabat


L’exposition aura lieu du 25 octobre au 11 novembre 2016



La jeune artiste peintre et sculpteur 
qui a atteint une grande maturité 
artistique et a obtenu la reconnaissance de ses pairs exposera ses récentes 
œuvres à partir du lundi prochain
à “Abou Imane Gallery”.

Après le franc succès de sa dernière exposition à Bab Rouah, l’artiste peintre, Nawal Sekkat, présentera ses dernières créations sous l’intitulé «D’ores et de lumières», à la galerie Abou Imane Gallery au siège du Crédit Agricole. Et ce du 25 octobre au 11 novembre prochain. La dernière journée de cette exposition coïncidera avec la «Nuit des galeries», une manifestation artistique, dont le principe veut que  toutes les galeries participantes soient ouvertes au public jusqu’à minuit, permettant aux passionnés d’art de profiter d’une balade nocturne à travers une centaine de galeries et espaces d’exposition répartis sur une dizaine de villes du Royaume. 
Ceux qui connaissent les anciennes œuvres de Nawal Sekkat verront que cette nouvelle série de tableaux s’inscrit dans la continuité de son travail qui représente le vécu, les émotions et les observations de l’artiste, puisqu’elle ne peint pas seulement dans le silence de son atelier, mais se nourrit de sa vie quotidienne, comme de ses rencontres. «La peinture est une forme d’expression étroitement liée à mon vécu, à mes émotions et à mes observations. Dans la vie courante, taire ses émotions par pudeur ou par respect aux lois sociales ou autres est chose courante; or ce qui m’entoure ne me laisse pas indifférente; le moment de peindre est un moment où règne l’espoir de pouvoir exprimer mes émotions tragiques, dramatiques, heureuses ou réjouissantes», explique-t-elle sur son site officiel. «Je mets en harmonie dans ma peinture, mes sentiments profonds avec la nature, sans la copier, je choisis des parcelles de ce qui m’entoure dans toute chose, pour les accorder avec mon tréfonds», ajoute l’artiste peintre, avant de préciser que «une fois  exposées, mes peintures invitent chaque regard à faire sa propre interprétation en fonction de son vécu et sa sensibilité».
Nawal Sekkat explique également que sa peinture a connu plusieurs étapes d’évolution: «Au début, la reproduction des grands maîtres était un exercice formateur, explorer les différents courants artistiques est à mon sens nécessaire, à chaque futur artiste, puis à travers la photo, je me suis retournée vers mon pays, sa culture, sa nature et ses traditions. Photographier puis interpréter par la peinture dans un style figuratif proche de l’orientalisme», avoue-t-elle. Et de souligner : «Ensuite les artistes du 20ème siècle m’inspirent et accompagnent mon évolution, mes recherches plastiques et mes démarches intellectuelles. Ce n’est qu’après un long travail que l’artiste découvre sa propre signature».
Nawal Sekkat qui porte l’art marocain féminin au-delà des frontières expose dans les plus prestigieuses galeries internationales de par le monde. Le parcours de cette artiste confirmée qui a su créer son propre style a connu un énième couronnement, en mai 2015,  à travers l’organisation d’une remarquable exposition dans un espace ancestral qui n’est autre que la Galerie Bab Rouah, sous l’égide du ministère de la Culture. Nawal Sekkat n’est, par ailleurs, pas seulement une femme peintre et sculpteur. Entre engagement et création, son action déborde beaucoup le seuil de son atelier où elle construit patiemment son œuvre. Elle est, en effet, aussi connue pour avoir participé à la création d’un important groupe d’artistes marocains en comptant parmi les membres fondateurs, en 2006, ceux d’Ambre Maroc liée à Ambre internationale et en 2014 du Centre d’art Ambre Art Center. Nawal Sekkat est également membre de l’Amap et du Smapp, vice-présidente de l’Association Inaach, Bassma Art Gallery. Elle a, à son actif, plusieurs expositions collectives et individuelles et figure dans plusieurs collections privées et publiques aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.
Rappelons, par ailleurs, que selon le ministère de la Culture, la «Nuit des galeries», à laquelle prendra part Nawal Sekkat cette année, a pour but d’offrir «l’opportunité de faciliter la communication, la convergence entre les artistes de différentes générations et de célébrer la créativité visuelle dans ses diverses expressions. Elle permet aussi la diffusion de la culture artistique auprès du grand public marocain». Mais ce n’est pas tout. Cet événement offre également l’occasion pour les espaces d’art de faire connaître les créations artistiques des pionniers de l’art et des jeunes talents marocains, ajoute-t-on de même source.
 

Mehdi Ouassat
Lundi 17 Octobre 2016

Lu 661 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs