Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Naples à une victoire de la Ligue des champions

36ème manche du Calcio




Naples à une victoire de la Ligue des champions
La Juventus championne depuis dimanche, il reste en Italie à distribuer les places européennes et deux billets pour la Serie B, Naples pouvant s’adjuger le second accès direct pour la Ligue des champions dès aujourd’hui lors de la 36e journée.
Dominé par la Juve, le Napoli a répété depuis quelques semaines, où le titre lui a définitivement échappé, que la qualification pour la C1 était comme gagner le titre. Il ne manque plus qu’une victoire aux Napolitains, qui comptent 7 points d’avance sur l’AC Milan, pour l’obtenir. Le Napoli se rend à Bologne, qui semble déjà en vacances à en juger par le set sec concédé chez la Lazio (6-0), à deux pas des courts de tennis des internationaux de Rome (11-19 mai). Edinson Cavani, auteur d’un triplé contre l’Inter, a retrouvé la forme.
L’AC Milan peut sauver une saison mal embarquée et redressée par Stephan El Shaarawy puis Mario Balotelli, arrivé en janvier, s’il conquiert la troisième place et le dernier ticket pour la Ligue des champions, en passant par les barrages. Les “Rossoneri” partent nets favoris à Pescara, relégué depuis dimanche après n’avoir pris que 2 points sur 48 possibles lors de la phase retour. Milan compte quatre longueurs d’avance sur la Fiorentina, qui se rend à Sienne, au bord de la Serie B et qui devrait, au contraire de Pescara, lutter avec l’énergie du désespoir. Pour les autres places européennes, l’Inter abat sa dernière carte contre la Lazio, où Miroslav Klose vient de marquer cinq buts en un match! Mais l’Udinese, en déplacement à Palerme, reste mieux placé, 2 points devant la Lazio et 4 devant l’Inter.
Le “Toro” n’a pas encore sauvé ses cornes. Il reçoit le Genoa, premier non-relégable, classé juste un point derrière lui, et reste à la merci d’un retour de Palerme, à 4 points. Si Pescara est fichu, la messe est presque dite pour Sienne qui a besoin de remonter 5 points en trois journées sur le Genoa. Mais le bouillant président de Palerme, Maurizio Zamparini, qui a changé cinq fois d’entraîneur cette saison, a juré que son équipe se maintiendrait “à la différence de buts et lors de la dernière journée”.

Libé
Mercredi 8 Mai 2013

Lu 125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs