Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nahiri wydadi pour les trois prochaines saisons


Le WAC revoit son effectif de joueurs étrangers



Le WAC a dû attendre pratiquement la mi-août pour accélérer la cadence de ses recrutements. Le club champion du Maroc vient de frapper un grand coup en s’attachant les services de l’ex-sociétaire du FUS, Mohamed Nahiri.
Un renforcement de qualité qui devrait faire sans aucun doute les affaires des Rouge et Blanc qui pourront désormais compter sur les services d’un élément chevronné, à l’aise aussi bien en défense qu’en milieu de terrain.
Nahiri  qui était en compagnie de l’équipe nationale des locaux qui devait affronter, hier à Alexandrie, l’Egypte pour le compte des éliminatoires du CHAN 2018 au Kenya, a dû déclarer forfait après avoir contracté lundi dernier une blessure lors du match amical de l’EN contre la Libye.
De retour à Casablanca, Mohamed Nahiri, 25 ans, a signé un contrat de trois saisons avec le Wydad et il s’est dit tout heureux de débarquer chez le WAC, formation qui postule aux titres, tout en tenant à rappeler qu’il a vécu de bons moments avec le FUS, club avec lequel il avait remporté le championnat national sous la conduite de Walid Regragui.
Le WAC sera le troisième club dont Nahiri défendra les couleurs après le DHJ (2008-2013) et le FUS (2013-2017). Il aspire à embrasser une carrière professionnelle sous d’autres cieux et gagner sa place au sein de l’équipe nationale première engagée dans deux tableaux, les éliminatoires du Mondial 2018 et celles de la CAN 2019.
En plus de Mohamed Nahiri, le WAC vient de renforcer ses rangs avec le recrutement des internationaux burkinabé Mohamed Ouatara et ivoirien Nakiz Daho qui évoluent respectivement en défense et en attaque. 
Le WAC a procédé ainsi à une révision de son effectif de joueurs étrangers après les départs du Sénégalais Mourtada Fall, du Congolais Fabrice Ondama et du Libérien Wiliam Jebbor.
Les recrutements au Wydad, effectués avec l’aval de l’entraîneur Houcine Ammouta, ont été entamés le mois dernier avec l’arrivée de l’ancien latéral du Raja, Zakaria El Hachimi, du gardien de but du Onze national Yassine Kharroubi et de l’attaquant belgo-marocain, Mohamed Aoulad. Des joueurs d’expérience, ce qui veut dire qu’il y aura une rude concurrence pour les places de titulaires. Cela pourrait constituer une bonne chose pour le WAC qui débutera la compétition officielle le 23 août courant par l’épreuve de la Coupe du Trône où il sera attendu de pied ferme par le Kawkab de Marrakech.
Un calendrier bien chargé nécessite un effectif étoffé qui, après les seizièmes de finale de la Coupe du Trône et le début du championnat national, aura à reprendre, à la mi-septembre, la compétition continentale pour le compte du tour des quarts de finale de la Ligue des champions avec comme adversaire, le tenant du titre, Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud.
 

Mohamed Bouarab
Lundi 14 Août 2017

Lu 685 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs