Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nadal sera de la partie à Indian Wells et Miami


L’Espagnol a le souci d'aborder la saison européenne sur terre battue



Nadal sera de la partie à Indian Wells et Miami
Rafael Nadal a démenti mardi soir être forfait pour la tournée américaine sur dur en mars, marquée par les deux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami, comme l'indiquaient des médias espagnols la veille, mais a laissé planer un doute sur l'état de sa forme, et de son genou.
"Mon intention est d'aller à Indian Wells, c'est ma priorité de jouer là-bas, mais si je ne me sens pas bien, pas en état, alors il me faudra prendre une décision", a-t-il déclaré après sa facile victoire contre l'Argentin Sebastian Schwartzman à l'Open du Mexique sur terre battue à Acapulco.
"Ces médias ne peuvent pas le savoir mieux que moi", a-t-il lancé aux journalistes. Le renoncement du N.5 mondial avait été notamment annoncé mardi par le quotidien sportif espagnol Marca, et aussitôt démenti par l'agence en charge de ses intérêts.
Nadal, qui a remporté Indian Wells en 2009, a toutefois le souci d'aborder la saison européenne sur terre battue, qui culmine à Roland Garros en mai, dans une forme optimale.
Il se remet encore de la blessure au genou gauche (syndrome de Hoffa) qui lui avait fait manquer en 2012 les Jeux olympiques, l'US Open et l'Open d'Australie.
Nadal a effectué un retour satisfaisant début février: finaliste à Vina del Mar au Chili le 10 février, l'ancien N.1 mondial s'est imposé à Sao Paulo la semaine suivante, remportant son premier titre depuis Roland-Garros 2012.
"Mon objectif au jour le jour est de récupérer mon genou jusqu'à son retour à 100%, de redevenir compétitif et de m'entraîner à bloc le plus vite possible", a-t-il expliqué. "Si c'est le cas, alors les objectifs restent ce qu'ils ont toujours été".
"Si je ne me rétablis pas, nous l'accepterons et nous gérerons calmement, en restant positifs. Nous continuerons à travailler, pour qu'une fois remis je redevienne compétitif au plus haut niveau le plus rapidement possible", a-t-il poursuivi.
"Il faut récupérer la vitesse et la concentration qui ne reviennent qu'avec la compétition, et sept mois sans compétition, ça se paie", a-t-il conclu.
Son oncle et entraîneur, l'ancien footballeur du "Barça" Toni Nadal, a confirmé qu'aucune décision définitive n'avait été prise pour le programme de mars, et mis en garde contre les risques du jeu sur terrain dur.
"Rafa a terminé en très bon état à Sao Paulo en remportant le titre face à (l'Argentin) David Nalbandian. Maintenant, il s'agit de surveiller comment le genou se rétablit. Nous devons être prudents quant au retour de Rafa sur court dur, mais le fait est qu'il se sent vraiment très bien à Acapulco, et qu'à aucun moment il ne m'a dit avoir décidé de ne pas jouer sur dur aux Etats-Unis", a déclaré Toni Nadal.

AFP
Vendredi 1 Mars 2013

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs